Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Chantiers 14 - 4.7 Ko

Projets 2015

Cie MEMOIRES VIVES - Marseille [ Spectacle vivant ]

Chantiers 14

L'AUTEUR

Yan GILG est un artiste engagé qui ne met pas de frontières entre Culture et Société, qui considère l'art comme un vecteur d'émancipation, de changement, l'art comme transmetteur de connaissances, d'histoire et de mémoires, catalyseur d'espoirs et de luttes. Depuis la fin des années 80, il a traversé toutes les esthétiques musicales et artistiques inscrites dans les réalités sociales, qui ont été porteurs de contestations.
Au début des années 90, il s'investit dans le développement culturel des quartiers populaires strasbourgeois et fonde en 1996, LES SONS D'LA RUE, plateforme artistique de développement consacrée à la culture hip-hop en Alsace.
En 2006, il crée la Compagnie MEMOIRES VIVES, compagnie pluridisciplinaire, ayant pour projet artistique, la création de spectacles vivants traitant de l'histoire et des mémoires des immigrations.
Sous sa direction, la compagnie MEMOIRES VIVES, se lance dans un projet de triptyque sur l'histoire coloniale française. Ce grand projet raconte la colonisation, l'immigration, transmettant une histoire collective d'une France de la diversité. Il réinscrit dans le récit national celles et ceux qui, de gré ou de force, par leur culture, leur histoire, leur savoir, leur travail, leurs combats, ont fait et font l'Histoire de ce pays. Celles et ceux encore refusés, exclus, niés,...
Esthétiquement, il travaille sur une certaine théâtralité de son art d'origine, le RAP, et invente alors un genre de « théâtre sur beat », « rap théâtral », ou encore « théâtre urbain ». Il aime le métissage, le croisement des esthétiques et des champs artistiques qui permettent un enrichissement et un renouvellement réciproque.
Auteur, compositeur, interprète (titulaire du D.E. Musiques Actuelles), il devient en 2006 le metteur en scène et le dramaturge de la compagnie MEMOIRES VIVES.

Dramaturgie et mise en scène : Yan Gilg
Textes :
Mohamed Nour Mhoumadi et Issa Youm
Comédiens : PAT' et NINW
Création et Régie Lumière : Félix Doullay
Régie Son et Vidéo : Laura Devoitin
Production : Cie Mémoires Vives Coproduction : APECB (Association pour la promotion de l'Espace Culturel Busserine), ECB (Espace Cultuel Busserine).
Soutiens : Région PACA, DRJSCS PACA et DRAC PACA (dispositif Identité, Parcours et Mémoires), Fondation Abbé Pierre.
 

L'OEUVRE & LE RAPPORT A IPM

Ancrée sur le territoire du Grand Saint-Barthélémy III, la Compagnie Mémoires Vies récidive avec quelques-uns des artistes de l’équipe du spectacle « Sur les traces de nos pas ». En partenariat avec l’APECB et l’ECB, deux résidences de création ont permis l’ouverture des CHANTIER 14. Un projet artistique autour de créations partagées, d’ateliers artistiques et d’accompagnement d’associations sur le territoire.
Cette dynamique inscrite dans le champ des Cultures Urbaines, intégrant les questions de mémoires des territoires et des habitants, de mémoires des immigrations, de lutte contre les discriminations permet aux pratiques artistiques d’aborder la question du sens, de la citoyenneté, du vivre ensemble.
Nos actions d’accompagnement artistique et de développement culturel et social du territoire se déclinent par :
- des ateliers de pratiques artistiques, ateliers de création et de transmission, encadrés par des intervenants professionnels (Danses Urbaines, Écriture-Enregistrement d’œuvres musicales, Théâtre Urbain, Slam, Rap),
- une démarche de professionnalisation et d’accompagnement de futurs acteurs locaux dans le champ artistique et de l’Education Populaire par l’Art
- la mise en œuvre de projet de créations professionnelles avec de jeunes artistes en devenir
Avec l’APECB, nous développons tout au long de l’année des ateliers de pratiques artistiques.
- Ils sont encadrés par des professionnels accompagnés dans leur démarche et leurs interventions par la Compagnie Mémoires Vives,
- Ils sont organisés en cohérence et en parallèle avec les projets de création de spectacle que nous conduisons avec ces mêmes artistes en professionnalisation
Avec l’ECB, nous organisons des semaines de Résidences de Création tout au long de l’année, jalonnée de phases de restitutions et de représentations publiques des travaux en cours.
L’objectif est alors, au delà de la question artistique, social et culturelle, de participer au développement économique du territoire par la création d’emplois et d’embauche de jeunes du territoire d’intervention.
Enfin, en parallèle à ces actions culturelles et artistiques, la Compagnie Mémoires Vives organise des temps d’accompagnement administratif et de formation des acteurs locaux. Auprès de l’association ALAFOU nous assurons des ateliers de réflexion et de transmission sur les questions de gestion comptable et administrative des projets artistiques, autour de l’Education Populaire.

À propos de la création partagée « Les raisons d’un retour au pays natal » :


Un duo Théâtral et Musical. Deux jeunes « sans papiers » se retrouvent par le hasard de la météo et d’une traversée hasardeuse de la Méditerranée sur une plage du Sud de la France. Ils ne se connaissent pas, ne partagent pas entièrement la même histoire, la même trajectoire, la même filiation mais le même rêve : celui d’une vie nouvelle dans un Eldorado fantasmé. L’un, joué par PAT, est Sénégalais, jeune diplômé de la classe moyenne, sans perspective d’embauche, qui veut compléter ses études supérieures en Europe et rêve de changer le destin de l’Afrique. L’autre, joué par TENINW, est Comorien, fils d’un paysan déshérité, qui veut faire fortune et racheter la dignité de sa famille qui croupie dans un bidonville de Moroni. Leur amitié va se construire au fil du chemin tortueux et chaotique, les entrainant dans les méandres de l’administration, les couloirs des hôpitaux civils et des foyers d’immigrés. Situations rocambolesques, quiproquos, intimités, disputes et réconciliations, discussions philosophiques, rencontres impromptues vont rythmer ce parcours initiatique. Vont-ils réussir ou échouer, s’échouer une fois encore ? Vont-ils rester ou partir ?

L'AGENDA

Du 19 au 23 Octobre 2015 : Ateliers de pratiques artistiques (Ateliers danse) à l'Espace Culturel de la Busserine de Marseille.

• Du 19 au 26 octobre 2015 : Résidence artistique pour la création partagée « Les raison d'un retour au pays natal » à l'Espace Culturel Busserine de Marseille.
• Les 27, 29 et 30 octobre 2015 : Trois représentations tout public du spectacle « Les raison d'un retour au pays natal » à l'Espace Culturel Busserine de Marseille.
• Le 28 octobre 2015 : Représentation scolaire du spectacle « Les raison d'un retour au pays natal » à l'Espace Culturel Busserine de Marseille.
• Le 24 mai 2016 à 20h30 et le 25 mai 2016 à 19h : Deux représentations tout public du spectacle « Les raison d'un retour au pays natal » au Merlan, scène nationale de Marseille.
• Le 25 mai 2016 à 14h30 : Une représentation scolaire du spectacle « Les raison d'un retour au pays natal » au Merlan, scène nationale de Marseille.
Pour toute réservation : http://www.merlan.org/la-saison-1516/detail/les-raisons- dun-retour-au-pays-natal

 

LES CONTACTS

Cie MEMOIRES VIVES
• Siège social et correspondance :
19 Rue de Rhinau - BP 20034
67027 Strasbourg Cedex 1
• Bureaux administratifs :
4 Rue des Pompiers
67300 Schiltigheim
09 54 55 21 67
• Antenne PACA :
2 Rue Louis Astouin
13002 Marseille

Directeur artistique : Yan Gilg - cie-memoires-vives@hotmail.fr
Administratrice : Ilham Nassoha-Gilg - cie-memoires-vives@hotmail.fr
Chargée de production et de diffusion : Vanessa Forler - prod.ciememoiresvives@gmail.com
Chargée de communication : Soizic Zemb - memoiresvivescom@gmail.com
Site Web : cie-memoires-vives.org

 
Chantiers 14
Mémoire en chantier
Sosie(s)
Ligne 14
Fatche 2 !
Vers un chœur de femmes
Ulysse à Bagdad
Contes de quartiers

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales