Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Le Temps d'un rêve - 8.2 Ko

Projets 2014

APPROCHES CULTURES & TERRITOIRES (ACT) - Marseille [ Audiovisuel ]

Le Temps d'un rêve

LES AUTEURS

Ramzi Tadros (historien - ACT) et Eric Pinoy (cinéaste) décident de faire un documentaire "Le Temps d'un Rêve", autour des photos et avec les témoins et acteurs de 'aventure d'un groupe de jeunes femmes et hommes issus des quartiers nord de Marseille, quelques mois après la « Marche pour l'égalité et contre le racisme » (octobre – décembre 1983).

Ce projet est inspiré de la création d'une coopérative de production de vêtements ARPTT (Association pour la Recherche et la Promotion du Travail dans le Textile). Celle-ci était situé au Moulin de la Palud (devenu Musée de la Moto) Traverse St-Paul 13013 Marseille.

En commençant par le photographe lui-même, Pierre Ciot, qui au-delà de la série de photos prises à l'époque, est un grand témoin de cette période à Marseille, la Marche pour l’égalité et contre le racisme, le Théâtre et l’ARPTT et toute une série de moments clés. Il sera donc interviewé comme grand témoin de cette époque, mais aussi sur son sentiment d’aujourd’hui concernant ces événements et le contexte, devenant une sorte de fil rouge pour l’ensemble du documentaire qui interrogera à travers cette aventure toute une époque : une série de portraits avec documents d’époque, engagement politique, médias et créations artistique.

 

LE PROJET & LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

Production d'un film documentaire qui raconte l'aventure d'un groupe de jeunes femmes et hommes issus des quartiers nord de Marseille, quelques mois après la « Marche pour l'égalité et contre le racisme» octobre-décembre 1983 - qui a été un moment de ruptures historiques majeures en terme de mobilisation, d'investissement et d'espoir de toute une génération.
Conception du film à partir des interviews des protagonistes avec illustrations entre hier et aujourd'hui à partir d'un fil conducteur du photographe Pierre Ciot qui avait capté ces images.

Quelle mémoire conserve-t-on aujourd'hui des nombreuses expériences associatives et autres qui ont illustré une période que le cinéaste Alain Dufau à nommé : « Tout était possible »? Quel sens donner à ces aventures ? En partant d'une trace, une exposition de photos produite dans les années 80, photos d'un défilé de mode qu'a conçu et produit une coopérative l'ARPPTT.
Photo Pierre Ciot
© Photo : Pierre Ciot

Changer le regard, entrer dans la vie politique, sociale , culturelle et économique.

Autour des commémorations du 30ème anniversaire de la « Marche pour l'égalité et contre le racisme », cet épisode est cité comme faisant partie de la dynamique politique, sociale et culturelle par de nombreux acteurs de l'époque. Autour des manifestations qui ont eu lieu, apparaissent des photos d'un défilé de mode de l'époque avec les personnes qui ont participé a cette expérience. Une volonté émerge de faire un travail autour de cette expérience, d'abord de se remémorer, de raconter et de transmettre Les personnes ayant participé sont toutes joignables à Marseille : les créateurs, les couturiers, les mannequins, les administrateurs de la coopérative. L'ensemble des témoins est au complet.

Les photos : un arrêt sur image qui témoigne d'une époque, deviennent par le travail qui sera mené un point de départ pour reparler de l'esprit qui présidait, des idées qui motivaient cette génération qui venant par sa mobilisation en 1983, briser le silence sur toute une partie de la société française.
A partir des photos retrouvées de ce défilé, qu’exprimaient les acteurs par leur visage, par leur corps ?
- Le photographe : que voit-il à travers son objectif ?
- Les acteurs : « quelles images » reste-t-il de cette époque ?
- Les autres acteurs, créateurs, couturiers, administrateurs, modèles, que voulaient-ils ?
- Est-ce que le but était de changer le regard porté sur toute une génération ?
- Un ensemble de regards qui s’entrecroisent sur un événement, une aventure.
- Deux grandes interrogations sous tendent l'ensemble :
- De quoi rêviez-vous ? - Aujourd’hui, quels regards portez-vous sur cette époque et les attentes de votre jeunesse ?
Ces matériaux uniques nous semblent-t-ils, passeront au crible du regard d'Eric Pinoy, cinéaste aujourd'hui.

 

LA FICHE TECHNIQUE

Film documentaire de 33 minutes.

 

L'AGENDA

> 2 mai 2017 à 14h30 - Rencontre-projection publique au Théâtre du Merlan (Marseille)

 

LES CONTACTS

APPROCHES CULTURES ET TERRITOIRES (ACT)
CENTRE DE RESSOURCES
98 Rue de l’Évêché
13002 Marseille
04.91.63.59.88 ou 09.80.65.76.33
act@approches.fr
approches.fr

www.pierreciot.com/fr/accueil.html

 
Le Temps d'un rêve
Regards étrangers : "Lorsqu’on y pense, nous sommes tous l’étranger de quelqu’un"
Comme si on allait vers un pays de connaissance
KAZAKAZ
Y a bon - Mirages de la chanson coloniale
Marseille, la ville dont je suis le héros
Médée Kali

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales