Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Fractures - 6.4 Ko

Projets 2012

VATOS LOCOS VIDEO - Vitrolles [ Audiovisuel ]

Fractures

LES AUTEURS

VATOS LOCOS VIDEO est une association loi 1901 se développant principalement autour de l’audiovisuel sur le territoire vitrollais depuis 2004.

• Démarche et objectifs
Créée par des vidéastes professionnels, des universitaires diplômés ainsi que des vitrollais passionnés de cinéma, elle évolue dans un souci de développement culturel et social. La vidéo et le cinéma sont utilisés comme des outils pédagogiques et citoyens favorisant l’expression, l’éducation, l’insertion et la mixité sociale.
Composée de techniciens qualifiés et expérimentés, mais également d’hommes de terrain et d’acteurs sociaux, c’est une association d’artistes ancrés dans la réalité sociale, dotés de l’expérience du terrain et nourrie par un désir commun de faire face aux différentes difficultés et conflits contemporains. Elle mène depuis ses débuts auprès des jeunes vitrollais des actions d’animation, de formation et de sensibilisation à des problèmes d’actualité.
Dans une ville fragmentée où l’identité de quartier prédomine, l’association souhaite faire de la vidéo et du cinéma des outils de réconciliation, mais également d’accès à la culture pour ceux qui en sont habituellement éloignés.

• L’équipe
- Ludovic PIETTE, directeur artistique du projet, scénariste et réalisateur.
- Romuald RODRIGUES-ANDRADE, animateur-technicien audiovisuel.
- Kadour HATTABI, animateur-technicien audiovisuel.
- Nicolas CAPUS, chef-monteur, intermittent du spectacle.


L'OEUVRE

"Le projet Fractures s’engage dans une volonté de développer, partager et confronter mon approche personnelle du cinéma. C’est la construction d’un cinéma par ceux qui vivent leurs vies et leur ville, un cinéma ancré dans des réalités qui engage les auteurs à se livrer, à témoigner, un cinéma qui invite les gens à partager, à nourrir ces réalités.
Par ce travail, nous souhaitons inviter la population vitrollaise à poursuivre avec nous une appropriation citoyenne du cinéma et cette réflexion autour des mutations structurelles qui se jouent sur leur territoire. Nous désirons prendre comme point de départ le projet Vitrolles Echangeur initié dans la cadre de Marseille Provence 2013, Capitale européenne de la Culture auquel nous souhaitons associer notre démarche artistique, nos intentions cinématographiques et y instaurer la mise en place d’un dialogue audiovisuel urbain".

Ludovic Piette, directeur artistique du projet.

La notion de FRACTURES, qui fonde notre projet, se décline en une pluralité de problématiques. Pour développer et questionner ces notions, nous initierons la mise en œuvre de résidences d’artistes, réparties sur l’année 2013. Ces résidences seront proposées à des cinéastes capables de nourrir et d’enrichir nos orientations artistiques. Ces cinéastes viendront en immersion sur le territoire et seront hébergés au sein des dispositifs mis en place dans le cadre de Vitrolles échangeur… Nous développerons avec eux un travail créatif commun, basé sur la rédaction de travaux scénaristiques et sur une collaboration à nos ateliers audiovisuels pédagogiques. Ces ateliers permettront d’approfondir les échanges avec les communautés issues des quartiers prioritaires concernés, puis de créer des supports d’expression audiovisuels favorisant le témoignage de ces habitants, au cœur de ces problématiques de fractures.
Se mêleront ainsi, dans nos travaux, fracture culturelle, identitaire, communautaire, que nous questionneront en abordant la mémoire de l’immigration et des minorités, et qui viendront résonner avec la fracture politique qu’a connu la Ville et qui continue aujourd’hui encore d’hanter le territoire. Quant à la fracture géographique, qui se matérialise par le morcellement des quartiers et l’enclavement de certains secteurs, elle questionnera l’absence d’identité de ville. Enfin, la fracture intime, personnelle, celle liée à un parcours de vie, entrera en résonnance l’utilisation du cinéma comme outil d’engagement social quotidien sur le terrain.
Nous mènerons en collaboration avec les artistes invités en résidence, des stages d’initiation à la réalisation audiovisuelle « Echange de regards ». Ces stages permettront la réalisation de trois court-métrages fictions ou documentaires. Nous mettrons en place des ateliers mensuels de création intitulés "Itinérance du regard". Nous réaliserons enfin des web-reportages participatifs "Regards-croisés".


LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

Le projet FRACTURES s’inscrit avant tout dans le contexte particulier de la ville de Vitrolles, caractérisée par ses ruptures à la fois géographiques, humaines, culturelles, politiques et sociales. La morphologie fragmentée de la ville accentue les effets de ruptures qui altèrent un sentiment d’appartenance commune. La population vitrollaise se reconnaît dans une identité de quartier plutôt que de ville. La forme urbaine qui résulte de l’historique de la Ville Nouvelle fait de Vitrolles une ville subie qui doit désormais redevenir une ville choisie : il s’agit de s’appuyer sur les patrimoines et les parcours afin de fonder de nouvelles urbanités. Vitrolles, en tant que Ville Nouvelle, est une ville jeune, une ville sans Histoire, mais cependant pleines d’histoires et de mémoires individuelles que nous souhaitons, à travers ce projet, faire émerger et questionner. Il s’agit d’explorer un patrimoine fragmenté afin de faire émerger une identité partagée.
La population vitrollaise essuyait hier les affres d’une politique nourrissant la peur de l’autre, le repli sur soi, la méfiance et la haine. Aujourd’hui, elle reste hantée par cette histoire, handicapée par le morcellement géographique de son environnement, mais demain après les mutations initiées actuellement, qu’en sera-t-il ?
En s’inscrivant directement dans un projet de Ville tel que Vitrolles échangeur, il est donc question pour notre projet de s’inscrire dans un long processus de réflexion artistique et social qui sera prolongé bien au-delà des échéances liées à l’apogée culturelle prévue en 2013. Par cette contribution à Vitrolles Echangeur, nous associerons notre démarche artistique et nos intentions cinématographiques, en instaurant la mise en place d’un dialogue audiovisuel urbain participatif.
Par ce travail, nous souhaitons inviter la population vitrollaise à entamer une appropriation citoyenne du cinéma, et à poursuivre la réflexion autour des mutations structurelles qui se jouent sur leur territoire.
Comment traiter de ces questions sociétales ? Comment questionner les identités et les mémoires locales ? Comment accompagner le parcours de cette ville particulière qu’est Vitrolles, à travers la création artistique ? Comment questionner et dépasser ces multiples fractures, avec les vitrollais ? Comment relier les parcours, les mémoires, raconter une histoire si singulière, une évolution, un patrimoine commun, et comment amener les vitrollais à se rendre compte de ces héritages qu’ils méconnaissent ? Voilà les problématiques que nous nous efforcerons de traiter avec FRACTURES.


L'AGENDA

Etape n°1 : Préparation Repérage et Coordination
A partir de Septembre 2012

Etape n°2 : résidences, réalisations et production
Les résidences :
- Résidence n°1 : Mars à avril 2013 (vacances scolaires du 13 au 28 avril)
- Résidence n°2 : Juin à juillet 2013 (vacances scolaires à partir du 05 juillet)
- Résidence n°3 : Octobre à novembre 2013 (vacances scolaires de Toussaint)
Stages "Echanges de regards"
- Stage n°1 : Vacances scolaires, du 15 au 20 avril 2013
- Stage n°2 : vacances scolaires, du 08 au 13 juillet 2013
- Stage n°2 : Une semaine lors des vacances scolaires de la Toussaint en 2013
Ateliers "Itinérance du regard"
Un rendez-vous mensuel à partir de novembre 2012
Web-reportages Regards croisés
Un à deux web-reportages participatifs par mois sur toute l’année 2013

Etape n°3 : diffusion et communication
Plusieurs expositions retraçant les actions menées sur l’année 2013.
Cycle de conférences, débats et réunions publiques sur l’année 2013.
Journée de diffusion festive en plein air, le 06 juillet 2013.


LA FICHE TECHNIQUE

Nous réaliserons 3 stages d'initiation à la réalisation audiovisuelle, 10 ateliers de création en itinérances ainsi qu'une douzaine de web-reportages. Nous aboutirons ainsi à la création d'une vingtaine de supports audiovisuels (fictions, documentaires, reportages) qui seront proposés en DVD et distribués à chaque participant ainsi qu'aux structures de diffusion partenaires.


LES CONTACTS

Association VATOS LOCOS VIDEO
La Bastide Trigano
407 Route de la Seds
13127 Vitrolles
T. 06 98 26 88 54
www.vatoslocosvideo.fr
vatoslocosvideo@hotmail.fr

Partenaires :
La Ville de Vitrolles, le Conseil Général 13, le Conseil Régional Paca, la Communauté du Pays d’Aix, le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) et la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) Paca dans le cadre du programme "Identités, Parcours & Mémoire" 2012.  


Mémoires, cultures et transmissions
Le temps des sirènes
Récits de femmes âgées immigrées sur leurs parcours et leurs histoires
Danse dans ma ville
Ma ville vue de mes souvenirs
Géographies d'une histoire
Récits des îles de lune
Mains de femmes
Vous avez des clichés sur les Roms ?
Les géants de papier, Mémoires en culture

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales