Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
L'alphabet des oubliés - 4.6 Ko

Projets 2011

LA CITE, MAISON DE THEATRE - Marseille [ Spectacle vivant ]

L'alphabet des oubliés

LES AUTEURS

> La Cité est une compagnie qui développe son propre répertoire de créations et une maison de théâtre qui accueille tout au long de l’année de nombreux artistes venus du théâtre, des arts contemporains, de la littérature ou du cinéma, au sein de la Cité et hors les murs dans les quartiers de la ville.

Démarche
Affirmer aujourd'hui un ancrage dans le réel, se laisser traverser par ce réel, c'est accepter de modifier nos gestes, de les rendre sensibles aux interférences venues de ce monde réel. C’est également rompre avec un certain nombre de pratiques du monde culturel. Dans son essai Entertainment ! le philosophe Francesco Masci note que la culture fonctionne aujourd'hui sur le même phénomène que le divertissement : l'évènement, qui consiste à enfermer le sujet sur lui-même, lui ôtant ainsi tout caractère politique, toute relation au monde et aux tensions qui y sont à l’œuvre. Comment rompre alors avec cette logique ? De notre point de vue, la représentation du réel, donc de nous-mêmes et de ce que nous vivons, ne peut être laissée aux seuls artistes. Il est essentiel d'associer les populations à l'écriture et à la fabrication des gestes, et de travailler, non pas dans le « one shot », mais dans la permanence. C'est également un impératif pour sortir de l' « entre-soi » qui caractérise trop souvent aujourd'hui les établissements culturels et retrouver en ces lieux une assemblée représentative de la diversité de notre société. Tout comme il est essentiel d'y inscrire l'histoire locale, celle de la ville où nous nous trouvons, à côté d'autres histoires, renouant ainsi avec une invitation à la rencontre, à l'opposé d'une vision mondialisée des expressions et pratiques culturelles dans laquelle chacun se perd et plus rien n'est à découvrir de l'autre.

L’équipe
Direction artistique : Michel André, acteur et metteur en scène - Florence Lloret, cinéaste documentaire
Administrateur de production : Pierre Caussin
Accueil et coordination administrative et artistique : Fabienne Besnard
Coordination et médiation : Nisrine El-Hassouni ; Stéphanie Fernandez-Recatala
Communication et partenariat médias : Nadia Bendjilali
Graphisme : Martine Derain

> Patrick Laupin
Essayiste, poète, cofondateur des éditions Le Bel Aujourd'hui, Patrick Laupin est l'auteur d'une œuvre généreuse et diversifiée. L'un de ses premiers recueils, Solitude du réel, fût publié aux éditions Seghers en 1989. On lui doit également "Les Visages et les Voix", récit consacré à la mémoire ouvrière des mineurs de fond, un essai sur Mallarmé, "Le Courage des oiseaux", ouvrage né d'une expérience d'écriture avec des enfants en échec scolaire, "l’Homme imprononçable" aux éditions La Rumeur Libre...
Tous ses livres, publiés depuis 1975, témoignent d’une écriture étincelante et harmonieuse qui réhabilite la splendeur inégalée d’un partage des mots. Véritable instrument de guerre déclarée à toute forme d’exclusion sociale, il suffit de se laisser porter par l’appel inimitable qui sourd du déroulement des pages de ses livres pour retrouver le bonheur simple et rare d’être ensemble.
« Merci, merci de m’avoir donné à lire Le courage des oiseaux. J’y suis plongé, dans l’émerveillement, entre les «textes d’enfants » et « l’enfant perdu dans la langue » qui se correspondent si justement malgré la différence des registres. Le courage est aussi le vôtre. C’est un beau livre, unique, malgré ou grâce à cette multiplicité des signatures croisées. Ce que vous faites là est exemplaire. »
Extrait d’une lettre de Jacques Derrida à Patrick Laupin / 30 mars 1998.


L'OEUVRE

Alphabet

L'alphabet des oubliés – création cie de la Cité
Un acteur choisit de porter au théâtre le voyage d'un écrivain messager qui pense avec Mallarmé que tout homme est la chance d'un livre.
De cette vallée accrochée à flanc de houle des Cévennes où il grandit parmi les mineurs de fond ; à ces visages et ces voix qui habitent son écriture et ses paysages d'enfance ; aux enfants des quartiers d’arrière port de Marseille avec qui il partage aujourd'hui l'écriture et qui disent avec lui leurs lumières et leurs errances dans la langue et le monde.
"J'ai volé vers la porte des mots et les mots m'ont rejeté. Parce que j'ai désordonné les mots, le monde m'a rejeté. J'ai racheté les mots, je ne sais pas ce qui m'a pris..."
La scène est ici espace de relation, comme l'est l'écriture pour Patrick Laupin, dont le geste singulier est au cœur de cette nouvelle création. Écrire a toujours été pour lui le contraire d’un retrait : une immersion dans le réel. Que ce soit dans ses productions personnelles, ou dans l’attention permanente qu’il met à accompagner tout un chacun dans l’écriture, il porte la voix des oubliés.


L'AGENDA

- 14, 15, 16 mars 2012 : Représentation à La Minoterie, Théâtre de la Joliette en ouverture de la 1ère Biennale des écritures du réel (14 mars - 7 avril 2012).


LA FICHE TECHNIQUE

Depuis l'œuvre de Patrick Laupin, et à partir d’une résidence du poète à l’école primaire Major-Cathédrale (Marseille 2ème)
Mise en scène et création image : Florence Lloret
Jeu et collaboration artistique : Michel André
Enfants acteurs : Nicolas Butskykh, Téo Garczynski, Anaïs Louis, Youssouf Angadi, Hachim Halifa, Adilson
Tavares, Selim Petit, Safinez El Garan
Lumière : Yann Loric
Costumes : Aude Amedeo
Scénographie : Thibault Vancraenenbroeck
Ingénierie vidéo : Samuel Bester
Administrateur de production : Pierre Caussin
Co-production : Théâtre de la minoterie
Soutiens : Région PACA, CG13, Ville de Marseille, ACSE, DRJSCS PACA et DRAC PACA dans le cadre du programme "Identités, Parcours & Mémoire".

LES CONTACTS

La Cité
54 rue Edmond Rostand
13006 Marseille
04 91 53 95 61
contact@maisondetheatre.com
www.maisondetheatre.com


Si j'étais Jorge... ?
Récits d'hospitalité de l'Hôtel du Nord
La Ciotat, déesse plurielle
La route à traverser
Décennies Banlieue
Envol
L'alphabet des oubliés
Les spectateurs
D'une rive à l'autre, écriture(s) intime(s)
Terres arbitraires

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales