Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Cueillir le fruit, l'urbanité à la racine - 4.9 Ko

Projets 2010

SAFI - Marseille [ Audiovisuel ]

Cueillir le fruit, l'urbanité à la racine

LES AUTEURS

Sophie-Charlotte Gautier / auteur-réalisateur
Diplômée de l’école Supérieur des Arts décoratifs en 1997. Lauréate du Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines en 1999. Expose en France, à l’étranger entre 1994 et 2000.
Crée des installations multimédia en collaboration avec Samuel Bester, Renée Kool, Cathryn Boch, Gaëlle Lucas, Claire Donois, tout en développant en parallèle un travail de création documentaire, fil conducteur de son travail depuis l’an 2000.
Curieuse d’explorer différents genres et différents espaces, ses films sont diffusés à la télévision et ont également pu être vus au FRAC Alsace, aux Etats Généraux du Film documentaire de Lussas ou au Festival International des Droits de l’Homme de Paris (où son film « Trouble peine », 32’, est primé en 2005).

Samuel Bester / réalisateur

Samuel Bester est initié à l’art par l'artiste Falk Veyran en Suisse où il passe ses premières années. Il suit ensuite des études d’arts appliqués à Nîmes, puis à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg où il prend conscience, avec son professeur Jean-François Guiton, de l’importance que la vidéo va prendre dans sa vie et dans sa recherche artistique. Des rencontres avec Sarkis, Robert Cahen, Jochen Gerz et Harun Farocki nourrissent sa démarche. Aujourd’hui monteur et réalisateur, il partage sa vie et son travail entre Marseille, Strasbourg et l’Allemagne. Aux frontières des genres, ses films sont souvent d’inspiration documentaire et expérimentale.

Les partenaires du projet


• Les Editions du réel
Structure de production de films crée à Strasbourg en l'an 2000, aujourd’hui ancrée à Marseille, les Éditions du réel, avec un réseau très varié de partenaires (auteurs, réalisateurs, diffuseurs et institutions culturelles), se consacrent à la mise au point d'objets audiovisuels unitaires ou sériels. Portraits, journaux intimes ou essais. Documentaires ou fictions. Film ou installation. Les films produits au sein des Éditions du réel résultent de choix éclectiques et privilégient volontairement le renouvellement des concepts et des genres. Avec une ligne claire : l'exigence du style, de la démarche originale, de l'expérimentation féconde.
Les Éditions du réel s'impliquent à tous les stades de la création. De l'élaboration du projet à la mise en production. De la fabrication à l'exploration d'espaces de diffusion. Elles tiennent à garder la maîtrise des différents stades de développement afin d'envisager la création comme une aventure singulière qui permet de chercher, oser, résister, mordre dans le réel.
Bureaux : 26 boulevard du nord 13012 Marseille / T. 04 88 04 55 13. / editionsdureel@ free.fr / www.editionsdureel.com

• Cumulus
Établie à Marseille depuis 2001, Cumulus est une structure qui s'emploie à la valorisation d'œuvres audiovisuelles et multimédia. Orientée vers l'art numérique, la création vidéo et le spectacle vivant, Cumulus se consacre à la mise au point d'objets audiovisuels protéiformes qui mettent en résonance le virtuel et le réel. La production va ainsi de la création vidéo multi-écran pour projections monumentales à la création graphique 2D en passant par l'installation multimédia, le dispositif numérique temps-réel pour le spectacle vivant ou encore la réalisation de DVDs interactifs.


L'OEUVRE

Mauve © Safi - 43 Ko

Mauve © Safi

Cette série de courts-métrages documentaires relate les différents usages de plantes trouvées par les habitants des quartiers nord de Marseille dans leur environnement (dans des friches, des terrains vagues, au pied des immeubles,…).

Ces plantes permettent de faire surgir la mémoire d'une culture, de traditions importées ou adaptées qui font la richesse d'une ville pluriethnique.

Il s’agit de rendre compte d’un bagage culturel qui, bien souvent, témoigne d’un parcours migratoire des habitants et dont les végétaux sont les compagnons silencieux. Apporter un éclairage sur ces potentiels, et faire résonner cette richesse permet de participer à l’élaboration d’un patrimoine culturel commun.

Cette série propose de découvrir des usages oubliés (qui nous rappellent notre passé de chasseurs-cueilleurs) adaptés à nos cités actuelles. L'adaptation en ville de pratiques rurales est inattendue et porte en soi une force poétique. Il s'agit également de montrer ce qui sous nos yeux se dérobe, peut être par habitude ou par désenchantement. Découvrir, par le truchement d’une recette qu’une "mauvaise herbe" peut, outre un ingrédient précieux, un délice en cuisine ou un remède efficace, être un moment de mise en valeur de pratiques culturelles qui constitue un véritable héritage.


LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

Nadira © Safi - 31 Ko

Nadira © Safi

Ce projet s’inscrit dans la continuité du projet intitulé « Par ICI… les échappées » que SAFI mène depuis 2008, en collaboration du Merlan : scène nationale à Marseille, du centre social Agora et du centre social Flamants iris, au sein du Grand st Barthélemy dans le 14ème à Marseille.

Les échappées sont des propositions d’expérimentations collectives. Ludiques et instructives, elles invitent à découvrir la biodiversité locale, mettent en jeu des partages de connaissances, de savoirs ou de savoir faire, liés à l’usage des végétaux. Elles sont susceptibles de nous aider à construire de nouveaux outils de citoyennetés, et à produire de nouveaux espaces de rencontre…

En 2008 Lors de nos rencontres avec le groupe « Femmes en action » du centre social Agora, l’envie, de créer un jardin collectif, a très vite été exprimé. Le lien avec les plantes, leur semblait un aspect important de leur équilibre quotidien. Au cours de nos discussions, nous avons réalisé que cette envie de vert, de nature, pouvait porter une dimension d’échange, de partage. Elle pouvait Créer les conditions d’une réappropriation, d’une prise en main, de nos espaces quotidiens. Ce travail en lien avec les habitants, en majorité issues de l’immigration, ces interventions urbaines de proximité, nous ont donnés l’opportunité de percevoir un potentiel que nous souhaitons mettre en valeurs à travers une création vidéo.

L'objectif de cette production est de transmettre des connaissances, des savoirs faire, de témoigner de parcours de vie et de mettre en contact un territoire au potentiel important (mais qui tend à se perdre) avec la culture vivante de nouvelles populations. Par la collecte de témoignages, il s'agit de réactiver des processus narratifs susceptibles de faire (re)vivre ce patrimoine et de le transmettre.


L'AGENDA

Tajine de mauve © Safi - 22 Ko

Tajine de mauve © Safi

Septembre 2010 : Réalisation d’un pilote de série.
Novembre 2010 : Sensibilisation des habitants, invitation à participer.
Décembre 2010 / année 2011 : Ecriture et mise en production de la série.
Juin 2011 : finalisation du projet. Événements de présentation en lien avec le Merlan. Diffusion des films sur Internet, lancement des DVDs dans les points de vente.


LA FICHE TECHNIQUE

Titre Cueillir le fruit, l’urbanité par la racine
Genre
Série de films documentaire
Auteurs
Samuel Bester, Sophie-Charlotte Gautier, Stephane Brisset, Dalila Ladjal
Réalisateurs
Samuel Bester / samuelbester@mac.com Sophie-Charlotte Gautier / sc.gautier@free.fr
Porteur de projet
Association SAFI
Coproducteur de la série
Les éditions du réel / 0488045513 / editionsdureel@free.fr / editionsdureel.com
Partenaire Coproducteur de l’édition DVD
Cumulus / 0488045513 / contact@cumulusmarseille.com / cumulusmarseille.com
Directeur artistique
Stephane BRISSET / 06.67.67.54.89 / assosafi@free.fr
Contact Coordination/Communication
Dalila LADJAL / 06.83.83.50.60 / assosafi@free.fr


LES CONTACTS

SAFI
80 Rue Léon Bourgeois
13001 Marseille
assosafi@free.fr


Résidence de Vincent Perrottet à Frais Vallon
Terres Communes
Histoire d'eux
Ceux qui pensent le projet urbain, ceux qui le vivent
Pitsha la manga kalina udowo - L'image de l’ailleurs ne se vit pas dans le miroir
Je ne parle pas la langue de mon père
Des nouvelles du pays... Histoires de petits commerces d’origine étrangère
Cueillir le fruit, l'urbanité à la racine
Les villes nouvelles aussi vieillissent
Les Racines du Futur

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales