Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Vie et oeuvre du chanteur algérien Slimane Azem - 5.1 Ko

Projets 2002

ARTIMED - Toulon [ Audiovisuel ]

Vie et oeuvre du chanteur algérien Slimane Azem

L'AUTEUR

Nourredine Chenoud <br>© Gilles Malbet - 5.6 Ko

Nourredine Chenoud
© Gilles Malbet

Idée originale de Nourredine Chenoud, auteur-compositeur-interprète, de l'Association des Artistes Méditerranéens.
L'association a pour but de promouvoir les espaces musicaux, de sons et d'images mais aussi de réaliser des animations pédagogiques dans les collèges avec des instruments acoustiques et des images vidéos.
En 1973 est née la chanson kabyle "Chenoud" qu'interpréte Nourredine. Ce style, à la Bob Dylan, a eu un succès foudroyant en Algérie et auprès de la communauté immigrée en France. A Paris, il continua sa vie artistique tout en terminant sa licence d'anglais. Plusieurs albums ont vu le jour dont "Aqcic adiruh" (le jeune quitte le village), "Avava" (à mon père) et le CD "Les larmes du soleil", au profit de l'Enfance Handicapée d'Algérie. Il se produit dans les collèges sensibles et les centres sociaux de France en faisant des animations pédagogiques et musicales.


L'OEUVRE

Slimane Azem - 24 Ko

Slimane Azem

Documentaire à la mémoire du célèbre chanteur Slimane Azem, contre l'oubli. Ce portrait est un témoignage envers ce grand artiste disparu. Le défunt chanteur Slimane Azem est né à Agouni Geghrane, en Kabylie (Algérie), le 19 septembre 1918. Sa carrière débute en France en 1940 et se poursuit jusqu'en 1981. Musicien-compositeur-interpréte, il laisse une oeuvre monumentale. Plus de deux cents chansons ont été éditées en France. Aimé et apprécié par un grand public, il est considéré comme le plus grand fabuliste de son temps. Ses thèmes sont l'émigration "Daghrib daberani", le déracinement "Atamurt iw azizen", les chants religieux, ainsi que les vertus de la femme kabyle "Ataq baylit". Son verbe et sa poésie, comme les racines d'oliviers, sont étroitement liés à la destinée humaine. Il mourut à Moissac (France) le 28 janvier 1983, une année après avoir donné un récital d'adieu à l'Olympia, salle mythique au coeur de Paris.


LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

Slimane Azem à l'Olympia - 16 Ko

Slimane Azem à l'Olympia

D'excellents musiciens ont travaillé avec le Maître Slimane Azem, à travers les enregistrements et les tournées. Ses chansons traversent le temps et restent des leçons pédagogiques pour l'être humain. En France, son art s'est épanoui. Il était très attaché à son identité et à sa Kabylie. Son verbe a joué un rôle de réflexion auprès de la communauté immigrée, pour le respect et les valeurs du pays d'accueil. Sa poésie est de l'oxygène qu'on respire et qu'on espère ; elle est ancrée dans le quotidien de chacun. Ce travail a demandé plus d'une année de recherche. Les belles mélodies et les images resteront toujours vivantes dans notre mémoire. Sa voix, au timbre velouté, transmet une émotion qui ne laisse personne insensible ; celle-ci remplace le grand vide créé après sa disparition.


L'AGENDA

* novembre 2002 : sélection des chansons populaires que possède le chanteur, parmi son grand répertoire, qui compte plus de deux cents chansons.
* décembre 2002 : traduction des textes du kabyle en français
Travail de recherche pour récupérer les CD, cassettes, et ouvrages.
Travail en profondeur sur les mélodies originales connues du grand public afin de leur donner une nouvelle couleur.
* décembre2002 / janvier 2003 : préparation avec l'ensemble des musiciens d'une adaptation proche du style de l'artiste.
Etude d'une composition d'un thème "musique originale" servant de leitmotiv au portrait de l'artiste.
Repérage de la ville de Moissac (France) où le chanteur a vécu à son arrivée en France.
* février 2003 : planification des plans de tournage.
* février / mars 2003 : planification et repérage des endroits où l'artiste a travaillé.
* mars / avril 2003 : à Paris, un premier contact a eu lieu avec les musiciens ayant connu et travaillé avec le chanteur, Slimane Azem. Un deuxième rendez-vous est prévu, ceci en fonction de la disponibilité et du calendrier des musiciens qui ne seront pas en tournée.
* mars / avril 2003 : repérage et tournage en Kabylie à Agouni Geghrane (Algérie), lieu de naissance de l'artiste, où il a passé toute son enfance auprès de ses proches et de ses amis.
* avril / mai 2003 : assemblage de toutes les informations concernant l'artiste afin de faire la trame du portrait par une chronologie.
* mai / juin 2003 : réalisation d'un essai du documentaire avec toutes les données à notre portée, "storyboard", la vie et l'oeuvre de l'artiste comprenant : les différentes adaptations musicales, les interviews, les photos, les anecdotes inédites, le thème leitmotiv, les sous-titrages des textes, la synchronisation du son, ceci afin de préparer, avec une équipe technique professionnelle, le montage final.
* 16 avril 2004 à 18h : Projection du film documentaire "A la mémoire du chanteur Slimane Azem" et concert acoustique de Nourredine Chenoud, organisés par l'Association Massinissa dans le cadre du Printemps d'Amazigh 2004.
Cité des Associations - 93 La Canebière - 13001 Marseille
* 4 juin 2004 à 20h30 : Projection du film documentaire "A la mémoire du chanteur Slimane Azem" et concert acoustique de Nourredine Chenoud, organisés par l'Association Massinissa dans le cadre du Printemps d'Amazigh 2004.
Espace Matoub Lounès - 130 chemin de la Madrague - 13015 Marseille
Contact : 04 91 02 00 51 / 06 79 65 77 51


LES CONTACTS

Association des Artistes Méditerrannéens
BP 2019
83060 Toulon Cedex
T. 06 79 65 77 51
asso.artimed@wanadoo.fr


Vie et oeuvre du chanteur algérien Slimane Azem
Ciel sans passeport
Les non-nommés de l'Histoire
Passants
Une mémoire comorienne
La bande des arènes
Exodes
Paroles de chibani(a)s
Alger, Oran, Paris
Poussières d'Empires

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales