Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
La bande des arènes - 5.9 Ko

Projets 2002

LA BANDE DES ARÈNES - Marseille [ Audiovisuel ]

La bande des arènes

L'AUTEUR

David Clot : Né le 6 juin 1972, son parcours et celui d'un autodidacte. Sa démarche cinématographique se nourrit de ses diverses pratiques artistiques et professionnelles : en tant que producteur (fondateur de l'association La Bande des Arènes en 1992), créateur sonore pour la radio, compositeur pour des spectacles, mais aussi de ses rencontres privilégiées, en tant qu'ingénieur du son, monteur, mixeur et conseiller artistique auprès de réalisateurs de documentaires et de fictions…

La production : Installée à Marseille, l'association "La Bande des Arènes" est un atelier de création et de production audiovisuelle depuis 1992. Conçu comme un outil, c'est un lieu d'échange dans les domaines du cinéma, de la vidéo, de la photographie et du son, entre réalisateurs, photographes, musiciens, écrivains, techniciens, journalistes…


L'OEUVRE

© La bande des arènes - 26 Ko

© La bande des arènes

"La bande des arènes" est un film documentaire de création, né de la rencontre entre une bande d'enfants d'Arles "les pirates des arènes", un jeune réalisateur, David Clot, et une photographe, Ariadne Breton-Hourcq.

Un groupe d'enfants, de 10 à 14 ans, se réunit chaque soir après l'école pour aller faire les 400 coups, s'appropriant la ville d'Arles comme terrain de jeux. A travers un parcours initiatique, cette bande à la recherche de la porte d'entrée du fameux labyrinthe des arènes nous entraîne dans une aventure intérieure sur les traces de l'enfance, de l'innocence et de la rupture avec le monde des adultes.
Les personnages acteurs sont les enfants eux-mêmes jouant leur propre rôle. L'ambiguïté entre fiction et documentaire règne au cours du film car c'est à partir de leur réelle aventure que se déclenche le cinéma.

Ce film est conçu sous une forme originale intégrant de manière indépendante le son (comme une création radiophonique) et les images (mêlant photos noir & blanc et film couleur).

"Mon désir est de créer un dialogue, une réflexion entre l'image et le son, pour créer un rythme. Aucun des deux ne doit être l'illustration systématique de l'autre (désynchronisation), afin que chacun soit pensé pour lui-même, et garde toute sa richesse d'expression, son identité, tous ses possibles, à l'instar de la photo ou du langage radiophonique. D'une photo peut naître une parole. D'un son, une image" David Clot.


LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

À partir de la rencontre avec une bande d'adolescents, il s'agit, à travers cette création (sonore et visuelle) de donner la parole, témoignage de l'expression d'une singularité et d'une appréhension propre à concevoir le monde. Cette parole est présente dans ces deux formes contemporaines de création. "Questionnée" à sa manière par l'artiste, elle donne lieu à voir et à entendre. De cette idée de "confrontation" ou plutôt d'échange entre la démarche de l'artiste et ces paroles d'enfants issus de zones défavorisées (Barriol, Griffeuil) en Arles, devenus aujourd'hui presque adultes, est née la volonté d'aller encore plus loin. Impliquer ces jeunes adultes dans la mise en place de ce projet en les faisant participer à la concrétisation de celui-ci. Implication qui prend du sens en illustrant un témoignage du parcours de ces jeunes, encore des enfants portés par l'innocence au tout début de l'écriture du projet, et aujourd'hui désabusés et touchés par un fort taux de chômage.

Sous une forme documentaire, le conte, ou le récit de vie participent du même besoin de transmission de la résonance d'une vie d'homme : sa mémoire.

Ces rencontres sont menées durant une année. Elles sont destinées à partager avec ce public une expérience sensible autour d'un évènement artistique, lui donner l'envie de créer du lien et du sens. Ces recueils de témoignages directs, de "moments de paroles", font appel aux questions de l'identité, du parcours et de la mémoire. Reconstruction sur un support pérenne (atelier d'écriture - réalisation d'un film - création sonore) et accessible de la mémoire d'individus, de groupes ou de lieux, considérée comme un patrimoine à transmettre. La parole devient "lieu de mémoire".


L'AGENDA

Ce projet a été réalisé de l'été 2002 à l'automne 2003.


LES CONTACTS ET LES MENTIONS DE COPYRIGHT

"La bande des arènes" film documentaire de création.
Auteur, réalisateur : David Clot.
Photographies : Ariadne Breton-Hourcq.
Chef opérateur Image: Michel Dunan.
Musiques : Cuarteto Cedron (Tango) Carmen Amaya (Flamenco).

Projet soutenu par : La ville d'Arles, La fondation Beaumarchais, le Conseil Général 13, le Fasild Marseille, la Drac Paca, Benoît Ouvrard…

La bande des arènes
29 rue Barthélémy
13001 Marseille
T. 04 91 47 50 46
M. 06 88 70 10 90
labandedesarenes@wanadoo.fr


Vie et oeuvre du chanteur algérien Slimane Azem
Ciel sans passeport
Les non-nommés de l'Histoire
Passants
Une mémoire comorienne
La bande des arènes
Exodes
Paroles de chibani(a)s
Alger, Oran, Paris
Poussières d'Empires

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales