Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
6 enfances - 5.8 Ko

Projets 2004

COSMOS KOLEJ - Marseille [ Audiovisuel ]

6 enfances

L'AUTEUR

© Cosmos Kolej - La Gare Franche - 17 Ko

© Cosmos Kolej - La Gare Franche

WLADYSLAW ZNORKO

Né comme tout le monde à l'Hôpital de la Fraternité de Roubaix au printemps (il est arrivé mille quatre cent trente quatrième sur le registre de la ville de l’année 58, score dont il n’est pas mécontent), Wladyslaw Znorko se met à inventer très tôt des histoires influencées par la vision d'un spectacle de Noël au Cercle Nabuchodonosor (ancien club de Boxe). À la maternelle, son rôle du sanglier dans Sylvain et Sylvette titille sa timidité et dévoile la source du théâtre.

Son papa, polonais de la région de Vilnius, soldat de l'armée du Général Wladyslaw Anders, gardien du piano de Chopin et voyageur malgré lui, lui en raconte de belles en montrant ses photos de jeunesse maculées de neige des steppes et d'errances jusqu'aux déserts d'Egypte. Son sens de la géographie en sera définitivement scellé.

Enfant, il pratique aussi l'observation et la comptabilité des wagons sur la voie ferrée voisine. Les trains postaux jaunes et les directs pour la capitale ont sa préférence. Du talus derrière la fabrique Cornu à Croix-Wasquehal (50°40' N / 3°09' E), les rails fatigués le transportent à la découverte de l'univers (Cosmos Kolej) et l'usine à rêves produit ses premières curiosités.

Il investit la rue et détourne l'ordinaire des lieux en y installant l'insolite ; figé des heures durant, il peut jouer aux échecs avec un coq empaillé au pied d'un cadavre et sous un graffiti "il ne se passe rien" ou bien s'immiscer dans la vitrine d'une librairie et même dans un sac postal accroché à une boîte aux lettres.

En 1981, il fonde le Cosmos Kolej. Une panne de carburant l'arrête entre Saône et Rhône. Des petits vélos fleurissent sur les murs de la ville. On les retrouvera plus tard dans les livres d'art sur Lyon. Parmi ses objets-fétiches, roues de bicyclettes un peu faussées, ampoules de récupération, robes de baptême ou de communion un peu fanées, il échafaude des performances perpétrées dans les gares et autres lieux d'errance urbaine.

Depuis, ses songes ont demandé l'asile des théâtres. Ses rêveries l'ont peu à peu déporté de l'est vers l'ouest. Après sept années passées en Irlande, il a décidé de revenir en France à Marseille pour relever les entrées et les sorties des bateaux du port à la Joliette. Ses dernières créations ont été jouées dans 21 pays.

Ce voyageur pantouflard pratique aussi l’Opéra, aime la musique sur scène et continue de faire du théâtre croyant faire de la peinture. Personne n'ose le contredire.

Depuis quelque temps, il se laisse à rêver caméra à l’oeil. Après un stage auprès de Vadim Youssof, chef opérateur de Tarkovski et de Mikhalkov ainsi que du réalisateur russe Marlen Khoutziev, il se lance dans ses premiers courts-métrages en attendant mieux.

Il meurt en 2058.



L'OEUVRE

6 enfances, vidéo tournée en format numérique réalisée par Wladyslaw Znorko.
Depuis 2001, Wladyslaw Znorko a tourné 6 portraits d’enfance, vidéos tournées : en pays Inuitsen Macédoine (l’enfant à la mitraillette), à la Gare Franche (les cousins - jeux vidéos), en Corse à Sartène (fête de village), à Istanbul (festival de théâtre), à Saint-Antoine à Marseille (parrainage de la Gare Franche par les 5e B du collège Elsa Triolet).

Il s’agira pour Wladyslaw Znorko de réaliser "6 enfances" puis de proposer aux enfants de poser leur propre regard sur leur environnement à travers la réalisation d’une vidéo. Nous leur donnerons des outils à travers les ateliers vidéos, lecture-écritures, radio et cinéma. Wladyslaw Znorko travaille en particulier sur la rencontre et la construction d’un univers théâtral axé sur l’onirisme, la musicalité et les images. C’est à partir de l’univers du quotidien des enfants et la vision qu’ils ont du monde qui les entoure que Wladyslaw Znorko dans leur réalisation vidéographique les guidera dans la mise en images de leur propre vision d’enfance sur leur faubourg.



LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

La Gare Franche est située dans le quinzième arrondissement de Marseille entre le village de Saint-Antoine et la cité du Plan d’Aou. Cette Zone Urbaine Sensible (ZUS) est en pleine mutation et s’inscrit dans le Grand Projet de Ville (GPV). Elle fait l’objet d’un programme de réaménagement important du territoire (refonte du programme d’habitat et des circulations sur le territoire, développement économique avec la Zone Franche…). En l’état les conditions de vie dans ce quartier de Marseille (taux de chômage, enclavement géographique, délinquance…) restent difficiles. C’est dans ce contexte que la compagnie Cosmos Kolej a décidé de venir s’implanter à la Gare Franche : en y développant ses activités artistiques, en mettant en place un groupe de travail insertion et emploi (depuis décembre 2003) et en réalisant 3 chantiers éducatifs elle souhaite devenir l’un des traits d’union possibles entre la cité du Plan d’Aou et Saint Antoine.

Cette ouverture au quartier ainsi que l’intégration de cet équipement culturel dans son territoire, la fréquentation de ses différentes infrastructures (qui seront ouvertes au public en 2005) nécessitent de travailler dès maintenant avec les relais présents sur le site et de mettre en place un certain nombre d’actions et de réflexions.

Notre objectif consiste à associer les habitants à nos démarches artistiques, les actions de sensibilisations avec les enfants représentent une étape importante dans l’appropriation du projet par nos voisins.

En janvier 2004, avec le dernier spectacle de la Compagnie KOURSK nous avons mené des interventions artistiques dans la rue, mis en place des navettes gratuites en partenariat avec le Centre Social du Grand Saint-Antoine pour se rendre au spectacle de la compagnie, dirigé des ateliers de théâtre, vidéos et radios avec les collèges voisins…

Le projet vidéo proposé aux enfants du quartier "Enfances des faubourgs" autour de la création de Wladyslaw Znorko «6 enfances» s’inscrit d’une part dans la ligne artistique de la Compagnie et d’autre part dans les objectifs de développement territorial de la Gare Franche.


L'AGENDA

• du 15 septembre au 16 décembre 2004 : dates du début et de la fin de l’action.
. août/septembre 2004 : montage Vidéo. 
. de septembre à décembre 2004 : le programme se déroulera les mercredis (9 jours) et pendant les vacances de la toussaint (7 jours ouvrables) à la Gare Franche, au centre social et dans le quartier.
. jeudi 16 décembre 2004 à 18h30 : Présentation publique "Enfances des Faubourgs" : un projet réalisé avec les enfants du Plan d'Aou (Marseille) au Cinéma L'Alhambra (2 place du cinéma - St Henri - 13016 Marseille - T.04 91 03 84 66).


LES CONTACTS ET LES MENTIONS DE COPYRIGHT

LES PARTENAIRES

- L'Alhambra : L'Atelier de l'Alhambra développe un travail d'initiation artistique depuis maintenant 10 ans. Cette activité se développe au sein et à partir d'un équipement culturel cinématographique constitué d'une salle publique (250 places), d'un espace d'expositions et d'une partie spécifiquement attribué à l'Atelier.

- Association Culturelle d’Espaces Lecture et d’Ecriture en Méditerranée (ACELEM) : l’Espace Lecture du Plan d’Aou a ouvert ses portes en 1995, il est situé dans l’annexe de la Maison pour Tous voisine à la Gare Franche. Animée par 2 médiatrices, elles viendront diriger les ateliers lecture et écriture dans le jardin de la Gare Franche. L’Espace Lecture est surtout fréquenté par des enfants âgés de 6 à 12 ans.

- Maison Pour Tous du Plan d’Aou - Centre Social du Grand Saint-Antoine : association d'éducation populaire et d'animation socio-éducative. Crée en 1970, elle a pour but d'animer la vie de la cité. Ils proposent l’activité aux enfants, mettent à disposition une salle et 2 animateurs.

- Radio Grenouille, radio associative marseillaise : implantée à la Friche la Belle de Mai, la radio ouvre son territoire radiophonique à la compagnie Cosmos Kolej comme un possible espace de création mais aussi de questionnement et de médiation. Partenariat dans la cadre de la mise à disposition du matériel. Nous travaillerons en particulier avec le pôle pédagogique de Radio Grenouille qui anime de nombreux programmes de mise en œuvre de projets pédagogiques qui utilisent le média radiophonique comme outil de travail avec les enfants. La prise de parole, la construction de la parole, la possibilité d’être porte-parole, sont autant de notions qu’elle expérimente.

- L’association des Femmes du Plan d’Aou : créée à l’initiative des femmes du plan d’Aou , Cosmos Kolej a déjà travaillé en 2003 avec cette association dans le cadre d’une rencontre filmée avec les enfants du collège E. Triolet. Elles vont animer une matinée « conte d’ailleurs » et préparer le repas de la soirée de clôture. Elles sont également un relais important avec les enfants et les familles du quartier

COSMOS KOLEJ
La Gare Franche
7 Chemin des Tuileries
13015 Marseille
T. 04 91 65 17 77
F. 04 91 65 17 78
cosmoskolej@free.fr
www.cosmoskolej.org


Mémoire de quartier, histoires d’habitants
D'un seuil à l'autre [Perspective sur une chambre avec ses habitants]
6 enfances
Premières fois... Parois d'Héliotropes
Hip Hop Social Club
Talet el ghorba
Déliés, une descendance algérienne
La mort d'une voiture
Echappées d'être(s)
Avec l'expression de ma Kabylie distinguée

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales