Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Sous les yeux de Picasso : filles d'ici et de là-bas - 5.1 Ko

Projets 2005

AUX DEUX RIVES - Vallauris [ Spectacle vivant - Théâtre ]

Sous les yeux de Picasso : filles d'ici et de là-bas

LES AUTEURS

  • L’écrivain, Mounsi, est né en Algérie. Il est venu très jeune en France avec son père. Après une adolescence difficile dans le bidonville de la Cité des Marguerites à Nanterre, il rencontre la littérature en lisant François Villon à la maison de redressement. Il est également auteur-compositeur-interprète, son album "Seconde génération" (Disques Motors) est sorti chez Dreyfus. Ses principaux ouvrages : 1990, La Noce des Fous (Roman, Éditions Stock) ; 1993, La cendre des villes (Roman, Éditions Stock) ; 1995, Territoire d’Outre-ville (Essai, Éditions Stock) ;1997, Le voyage des âmes (Roman, Éditions Stock) ; 1999, Terres de Minuit (Pièce de Théâtre, Théâtre l’Entrepôt Studio, Mise en scène C. Benedetti ; Rôle principal : Samy Naceri) ; 2000, Les jours infinis (Roman, Éditions de l’Aube). Il a aussi été conseiller et témoin du documentaire "Mémoire d’Immigrés" de Y. Benguigui.
  • Le vidéaste-photographe, Thierry Dardanello, formé à la Villa Arson de Nice, est un artiste au plein sens du terme, ayant déjà participé à plusieurs expositions, notamment une exposition performative : "Les héros du réel" aux 35 heures des Laboratoires d’Aubervilliers.
  • La plasticienne-photographe, Christelle Blanc, est membre du bureau de l’association "Aux deux Rives". Elle a été formée à l’École Supérieure des Arts appliqués de Paris, elle est professeur d’Arts appliqués au Lycée professionnel Jacques Dolle d’Antibes.
  • Le metteur en scène, Frédéric de Goldfiem, a été formé à la Comédie de Saint-Étienne, actuellement comédien permanent au Théâtre National de Nice, il a déjà réalisé plusieurs spectacles.
  • Michaël Allibert, comédien et danseur contemporain a mis en scène deux spectacles et chorégraphié plusieurs pièces; il est directeur des compagnies Les Sociétaires (théâtre) et Trucmuche (danse) et membre du Conseil d’Administration de l’association "Aux deux Rives".
  • La comédienne Lila Aïssaoui est membre de la compagnie Septentrion d’Antibes depuis plusieurs années et a récemment interprêté le premier rôle dans le spectacle "La mer intérieure" (adaptation du roman de Maïssa Bey) produit par le théâtre du Merlan à Marseille, elle a aussi travaillé avec le Théâtre de Nice.
  • Marie Virolle, anthropologue culturelle au CNRS, écrivain, éditrice et entrepreneur de spectacle, présidente de l’association "Aux deux Rives", a assuré la direction générale du projet et la direction artistique
  • Jeanne Wallet, coordinatrice et animatrice culturelle professionnelle, plasticienne, et permanente de l’association a assuré l’assistance artistique et tehchnique et la coordination du projet ; elle est chargée de la diffusion.


L'OEUVRE

Couverture du livre "Sous les yeux de Picasso" de Mounsi - 11 Ko

Couverture du livre "Sous les yeux de Picasso" de Mounsi

L’association culturelle "Aux deux Rives" de Vallauris, spécialisée depuis 4 ans dans la création et la diffusion de produits culturels méditerranéens des deux rives, et sur l’identité multiculturelle, a réalisé un projet artistique contemporain multidimensionnel sur le thème de la mémoire sensible, familiale et sociale, des jeunes filles et jeunes femmes issues de l’immigration maghrébine à Vallauris.
Sous l’intitulé d’ensemble "Sous les yeux de Picasso : Filles d’ici et de là-bas", ce sont 4 produits culturels en interaction qui ont été créés :

  • un spectacle vivant de 45 minutes
  • un film vidéo de 52 minutes
  • un ouvrage de 50 pages
  • une exposition de 40 photos-peintures

L’ensemble de ces créations a été présenté le 4 février 2006 à 20 heures au Vieux Moulin à Huile de Vallauris, pour une soirée exceptionnelle devant un public d’une centaine de personnes, et sont maintenant disponibles à la diffusion.


1. Objectifs généraux et démarche d’ensemble

Ce travail de création a pour but de mieux connaître et de donner à partager artistiquement la mémoire et les images sensibles qui habitent les jeunes femmes issues de culture maghrébine, vivant leur citoyenneté française dans une appartenance multiculturelle.
Valoriser des trajectoires de vie et des patrimoines intérieurs faits de migrance et de multiples ancrages et références. Ouvrir donc la réflexion, par les arts contemporains (vidéo, photo, écriture, théâtre), sur le multiple, le mixte, le métissage, les sensibilités et images croisées produites par la mémoire familiale et les expériences vécues. Entre la mémoire intime et la mémoire sociale, restituer une part de l’histoire récente de certains lieux de vie, ici la ville de Vallauris, dans leur dimension multiculturelle, et ouvrir cette micro-histoire, individuelle et collective, sur l’universel.

a démarche, pour se nourrir et rester proche du vécu et du sensible — dimensions essentielles de l’esprit dans lequel elle a été réalisée —, est partie de matériaux vivants recueillis auprès d’un groupe de six personnes ressources. Ces matériaux ont été fixés, puis ré-élaborés, pour aboutir à aux produits artistiques complémentaires et en interaction (film vidéo, ouvrage littéraire, spectacle vivant, exposition), en synergie de production, et ce avec la collaboration de cinq artistes : un écrivain (Mounsi), un metteur en scène (Frédéric de Goldfiem), un vidéaste-photographe (Thierry Dardanrello), une comédienne (Lila Aïssaoui), une plasticienne : Christèle Blanc, entourés d’une équipe artistique (3 personnes) de l’association "Aux deux Rives".


2. Les personnes ressources

Elles ont fourni les éléments de base qui ont alimenté la production artistique. Ce sont six jeunes filles et jeunes femmes de 17 à 30 ans (Nessrine, Norah, Lila, Chérifa, Nadia, Nabila). Elles résident toutes à Vallauris, pour la plupart sont ou ont été habitantes de la cité de la Zaïne ou de la vieille ville, occupent diverses fonctions sociales et ont des statuts familiaux divers. Leurs familles viennent d’Algérie, de Tunisie ou du Maroc et se sont installées dans la région, puis à Vallauris, dès les années 60, pour divers motifs migratoires. Elles se considèrent toutes comme françaises et ont pour la plupart une double nationalité.


3. La démarche préparatoire et la collecte-enquête

Les six jeunes femmes ont été sollicitées autour de divers thèmes :

  • les souvenirs familiaux de la migration et de l’installation à Vallauris;
  • les relations mère/fille et père/fille, et leurs images croisées;
  • les sensations procurées par les allers-retours au pays d’origine et les images-miroirs ;
  • leur insertion professionnelle et ses retombées positives et négatives ;
  • leur vécu et leur vision de l’amour, du mariage, de la famille, de l’éducation des enfants ;
  • leur vécu du multiculturel : questions linguistiques, religieuses, coutumières, etc. ;

Il s’est agi de susciter un certain nombre de matériaux de base qui ont servi à l’élaboration des produits artistiques. Ces matériaux ont été:

  • des paroles vivantes (témoignages, courts récits, réactions) et des images recueillies au cours de rencontres et d’entretiens;
  • des documents apportés par les jeunes femmes (photos, lettres, objets par exemple);
  • des lieux et parcours proposés par les jeunes femmes (visites à certains lieux de mémoire familiale ou sociale de Vallauris); ces visites ont été, bien sûr, sources de paroles et d’anamnèse.

Ces matériaux de base ont été intégralement fixés par enregistrement sonore, film-vidéo et photos.
L’ensemble des entretiens, rencontres et parcours se sont faits en présence d’une médiatrice (Lila Aïssaoui), du vidéaste et de la photographe plasticienne.


4. La ré-élaboration des matériaux

Les rushs filmés, les bandes sonores et les photos ont servi de matière première à l’élaboration finale des produits artistiques. Ils ont été visionnés et consultés in extenso par l’ensemble de l’équipe (les créateurs et leurs assistants) qui s’en sont inspirés pour aboutir à leurs propres créations, étant entendu que la liberté de la représentation scénique et du passage à l’écrit a été grande, tout en restant fidèle à la parole transposée.

La collaboration avec les jeunes femmes ressources s’est poursuivie dans la phase de ré-élaboration et de création. L’image des jeunes femmes, leurs p aroles et leurs documents restant leur propriété, elle ont pu de bout en bout exercer un droit de contrôle sur le rendu artistique.


5. Les produits artistiques

Ils seront donc au nombre de quatre, en interaction profonde :

• Un film video de 52 mn, reprenant les temps forts des entretiens et paroles vives, montrant certains lieux de vie, intimes ou sociaux, de Vallauris et des pays d’origine, et dialoguant avec le travail de création scripturaire et théâtral. Ce film est le produit le plus proche de la moisson des matériaux fournis par les jeunes femmes-ressources. Leur image, leur parole et leurs lieux y sont le moins possible ré-interprêtés.

• Une sélection de photos, prises par Christelle Blanc a complété le travail visuel. Elles sont utilisées pour le matériel de communication autour des produits, pour la couverture de l’ouvrage, mais aussi pour des expositions, plus ou moins éphémères, lors des événements de la diffusion.
Enfin, et ce point est à souligner dans l’orientation artistique du projet, le film vidéo est utilisé en extraits pour le spectacle vivant, dans un concept contemporain de video-théâtre.

• Un ouvrage littéraire de 50 pages restitue littérairement l’aventure, sous la forme d’un récit- carnet de bord inspiré par les souvenirs, les images, les situations de vie et les imaginaires des jeunes femmes, ainsi que par l’expérience globale de la création, et le vécu de l’écrivain, lui-même issu de l’immigration maghrébine, porteur lui-même d’un itinéraire de forte mixité culturelle
Soulignons que des passages de ses textes seront repris dans le spectacle vivant. Ce va-et-vient entre les différents domaines de la création est l’occasion de faire dialoguer des techniques et des sens artistiques dans une mise en abyme réciproque.
Un éditeur national, spécialisé dans la littérature des deux rives (Marsa éditions, Paris), a publié l’ouvrage.

• Dans le spectacle vivant, pièce de théâtre de 45 mn, la comédienne professionnelle (elle-même étant l’une des jeunes femmes ressources issues de l’immigration) prête sa voix, par un personnage polymorphe à cette mémoire partagée et à partager, accompagnée d’un danseur-comédien de l’équipe des deux Rives et de l’écrivain qui joue dans la pièce son propre rôle..
Cette pièce s’appuie aussi sur des extraits de textes littéraires, en particulier des poèmes de créateurs multiculturels. Le film vidéo réalisé dans le projet est utilisé en extraits pour ponctuer le propos, faire fond ou dialoguer avec la comédienne, dans une conception de vidéo-théâtre expérimental. Des extraits de l’ouvrage élaboré parallèlement dans le projet seront dits (en off ou sur scène).
Ce spectacle peut s’adapter à des espaces très divers, de la salle classique à des lieux plus indifférenciés, sans grand équipement. C’est donc un spectacle "à géométrie variable", fait pour rencontrer des publics diversifiés.


LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

Ce projet artistique contemporain multidimensionnel, partant de témoignages et de documents vivants traitant de questions de société, a abouti à des produits culturels innovants, mêlant de façon originale et dynamique écriture, image et spectacle, et pouvant toucher un large public.
Porté par une structure spécialisée dans les domaines concernés du multiculturel, réalisé par une équipe pluridisciplinaire compétente de huit membres au total, bénéficiant de partenariats et de relais drainés par les créateurs et la structure porteuse, ce projet concerne, tant à un niveau local et régional que national, les groupes impliqués dans les processus d’intégration, en réactivant le sentiment d’appartenance collective en même temps que le lien de mémoire. Il concerne aussi d’emblée, beaucoup plus largement, par ses qualités esthétiques et son ouverture permanente sur l’universel, la société "intégrante" et contribue ainsi à construire, de part et d’autre, les images et les pratiques d’une nouvelle citoyenneté.


L'AGENDA

Samedi 23 septembre à 20h30
Projection du film "Sous les yeux de Picasso. Filles d'ici et de là-bas" (52 mn).
Au Vieux Moulin à huile de Vallauris
1, vieux chemin de Biot 06220 Vallauris
Tél. 04 93 64 35 56 ou 06 62 05 13 34)
Entrée libre.


LA FICHE TECHNIQUE

Intitulé : "Sous les yeux de Picasso : Filles d’ici et de là-bas"
- un spectacle vivant de 45 minutes (Mise en scène : Frédéric de Goldfiem, assisté de Michaël Allibert, avec Lila Aïssaoui, Michaël Allibert, Mounsi), Produit et diffusé par "Aux deux Rives", Vallauris ;
- un film vidéo de 52 minutes (Thierry Dardanello), Produit et diffusé par "Aux deux Rives", Vallauris ;
- un ouvrage de 50 pages, de Mounsi (Marsa Éditions, Paris), Copyright Marsa Éditions, Paris ;
- une exposition de 40 photos-peintures (Christèle Blanc), Produite et diffusée par "Aux deux Rives", Vallauris.


LES CONTACTS ET LES MENTIONS DE COPYRIGHT

Structure porteuse : Association "Aux deux rives" de Vallauris
Association culturelle (Loi 1901)
Siège social
241 chemin des Petits Brusquets 06220 Vallauris
Lieu d’activité
Le Vieux Moulin à Huile 1, vieux chemin de Biot 06220 Vallauris
Présidente : Marie Virolle
Tél./Fax : 04 93 64 68 53

Direction du projet : Marie Virolle
Équipe artistique :
Direction artistique : Marie Virolle et Jeanne Wallet
Médiatrice : Lila Aïssaoui
Vidéo/photo : Thierry Dardanello, Christelle Blanc
Écriture : Mounsi
Mise en scène : Frédéric de Goldfiem, Michaël Allibert
Comédienne : Lila Aïssaoui
Diffusion : "Aux deux rives", en collaboration avec les éditions Marsa
Financements : FASILD/DRAC, et CAFAM, "Aux deux Rives", Éditions Marsa


Reflet d'une mémoire
Sous les yeux de Picasso : filles d'ici et de là-bas
Marseille - Naples
Femmes d'ici ou de là-bas
Marseille nous appartient
Paroles d'Errance
Sidi Aïch sur Durance
Les Traversées
Blouses de Marseille
Regards d'adolescents sur la Shoah

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales