Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Blouses de Marseille - 5.5 Ko

Projets 2005

EUROMADE - Marseille [ Audiovisuel ]

Blouses de Marseille

L'AUTEUR

Français de la deuxième génération, Nawfal NADJAR est marseillais et d’origine tunisienne - plus précisément de l’Ile de Djerba. Ingénieur diplômé, il s’est très rapidement orienté vers les domaines de l’image et de la réalisation. Tout d’abord en réalisant deux court-métrages de fiction : en images 3D en 1998 et en vidéo en 2002, puis des reportages et documentaires.

Nawfal a fondé en 2004 Euromade, société de production audiovisuelle, installée au Pôle Média de la Belle de Mai à Marseille.


L'OEUVRE

Affiche "Blouses de Marseille" - 7.9 Ko

Affiche "Blouses de Marseille"

On dit : "Je vais à l’arabe du coin" ; on ne dit pas : "Je vais à l’épicier du coin de la rue qui est arabe" ou "Je vais au commerce du coin qui est épicier". En disant "arabe du coin", il est évident que l’on parle du commerce arabe du quartier qui est un épicier.

Comme dans tous les quartiers, à la rue de la République, se situe "une épicerie arabe". Ce magasin, jadis, a appartenu à Gacem dit Gaston. Après, de longues années de labeur, Gaston a légué son commerce à son beau-fils Raouf. Or, récemment, un fond de pension américain a racheté l'ensemble des immeubles de la rue. Cette intrusion du capitalisme mondial hypothèque l'avenir de ce petit commerce de famille…

Gaston est de Djerba et nous montrerons combien les djerbiens sont initialement caractérisés par un mode de vie communautaire dû à des coutumes ancestrales. A travers l'histoire de la petite épicerie de la rue de la République et de plusieurs autres Alimentations de la grande famille, du portrait des anciens et des descendants, nous verront comment les protagonistes du film auront été marqués par de profonds antagonismes dus à leur émigration vers un pays occidental. Après plusieurs décennies de présence en France, ils ont connu des fortunes diverses. Beaucoup ont complètement abandonné le métier de commerçant. D'autres, ont essayé de développer des commerces dans d’autres domaines que l’Alimentation Générale grâce à des formes bricolées de l'activité capitaliste. L'intégration aidant, la quasi-totalité des générations nées ou ayant grandi en France se sont orientés vers d'autres métiers, et l'endogamie séculaire a laissé place à des mariages exogames : une preuve de la transformation inéluctable de cette communauté particulière dans ce pays d'accueil qu'est la France.

Photos familiales, archives filmées départementales et nationales, tournages en France et à l’étranger, constitueront la matière du film. A travers les images des différents lieux de vie et de travail, d’entretiens et de précisions avec des experts, nous mettrons en lumière une évolution des mentalités et une intégration dans le paysage de nos quartiers. Ainsi, la destinée de l’épicerie de la rue de la République s’inscrit dans une évolution globale du quartier de la Joliette qui subit actuellement une profonde mutation. De la même manière, l'ensemble de la société française doit composer avec une économie désormais mondiale. Le film sera accompagné par la création de musique originale avec des artistes aux origines musicales diverses (marseillais et étrangers) ce qui symbolisera une autre philosophie du mondial : l'universalisme.


LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

Une photo de la boutique - 9.5 Ko

Une photo de la boutique

Qu’il s’agisse de la mémoire particulière ou de celle d’un groupe d’individus, la mémoire est nécessairement subjective. Ainsi, l’immigration maghrébine en France n’est pas marquée par une mémoire collective notoire : elle se divise en particularismes identitaires non moins incontestables. Nous nous intéresserons aux habitants de l’île de Djerba (au large de la Tunisie). Cette communauté est incarnée par des commerçants qui ont très rapidement migré vers le continent, puis vers l’étranger.

Marseille, grande ville industrielle du XIXe et XXe siècle, a connu de nombreuses mutations urbaines depuis quelques décennies. Il en est de même pour ce qui concerne les commerces de quartier comme le sont les épiciers de quartier et, dans notre cas, les épiciers arabes.

Au-delà de l’approvisionnement du quartier en produits d’alimentation, l’espace commercial de l’épicerie constitue également un lieu de sociabilité particulièrement développé. On s’y enquiert des nouvelles du quartier. Aujourd’hui, on se rend à l’épicier du coin "parce qu’il est sympathique et qu’il nous accueille bien". D’ailleurs, l’épicier "du coin de la rue" est important à la vie des quartiers plus par le service rendu en terme de dépannage et de convivialité au-delà de la pure vente de produits. Sa fonction se situe donc aujourd’hui plus d’un point de vue social. Il est pourtant destiné à se raréfier vu l’évolution des habitudes des consommateurs qui effectuent leurs achats dans les supermarchés : autre signe de la fin d’une époque…

Le film documentaire "Blouses de Marseille" fait appel aux questions de l'identité, du parcours et de la mémoire. Il constituera la trace et la mémoire d'un métier voué à la raréfaction dans les quartiers de nos cités.


L'AGENDA

• Novembre 2005 : Début du tournage.
• Novembre 2006 : Fin de la réalisation.
• Décembre 2006 : Sortie du DVD de 42 min, disponible auprès d'Euromade.


LA FICHE TECHNIQUE

Genre : Documentaire de création
Durée du film : 52 minutes
Durée de tournage : 1 an
Lieux de tournage : Maghreb / France
Producteur Délégué : Euromade Production
Producteur Exécutif : Nawfal NADJAR
Auteur/Réalisateur : Nawfal NADJAR
Assistants réalisateurs : Anouar BEN YAHIA
Unité de tournage : DVCAM
Musique originale : Laurent PERNICE


LES CONTACTS

EUROMADE
nawfal.n@free.fr


Reflet d'une mémoire
Sous les yeux de Picasso : filles d'ici et de là-bas
Marseille - Naples
Femmes d'ici ou de là-bas
Marseille nous appartient
Paroles d'Errance
Sidi Aïch sur Durance
Les Traversées
Blouses de Marseille
Regards d'adolescents sur la Shoah

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales