Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Paroles d'Errance - 5.1 Ko

Projets 2005

Cie LAISSE TOI FAIRE - Marseille [ Spectacle vivant - Théâtre ]

Paroles d'Errance

L'AUTEUR

La compagnie LaisseToiFaire est une compagnie professionnelle, elle est née en 2001 d’envies d’acteurs et d’auteurs, et continue à se construire autour du désir de fabriquer du théâtre dans une démarche de recherche, d’écriture vivante et d’oralité. Fabriquer, continuer, monter sans démontrer et ne jamais oublier le plaisir, le souffle, le rythme, la langue... et le souci de l’autre.

Par delà les genres théâtraux et les clivages esthétiques, notre enjeu est identique : travailler au tissage de liens entre écriture, corps et voix pour donner à entendre des paroles contemporaines et vivantes.

Notre compagnie a créé et produit 4 spectacles : Mes chers parents issu du livre Paroles de Poilus (2005) ; L’usage de la parole de Nathalie Sarraute (2004). Inventaires de Philippe Minyana (2003). L’Oubli, petite comédie poétique de Marine Vassort (2003).


L'OEUVRE

Sacs © Cie LTF - 9.4 Ko

Sacs © Cie LTF

Paroles d’errance propose de recueillir des récits de voyages de mineurs étrangers, autrement nommés Jeunes errants, pour en faire la matière de lectures publiques et d’une création théâtrale sur les parcours de migration et les périples d’enfants.
La question des mineurs étrangers est une problématique prégnante tant à Marseille qu’au niveau national. Au-delà des rumeurs et des caricatures médiatiques, l’on sait peu de choses sur la trajectoire de ces enfants, sur leur origine, les raisons de leur départ et les pays traversés.
Marocains, Algériens, Chinois, Kurdes, Yougoslaves ou Roumains, une fois arrivés dans le pays d’accueil tous se trouvent en situation de débrouille et développent des compétences dans la survie. Souvent clandestins, non scolarisés, ils passent d’une institution à l’autre jusqu’à leur majorité où là le voyage doit reprendre. Les mineurs étrangers traversent les frontières et les codes sociaux, mais leur parole reste invisible.


LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

Filets © Cie LTF - 8.2 Ko

Filets © Cie LTF

A Marseille, les mineurs étrangers sont pour la plupart originaires des provinces du sud ou de l'est de l'Europe et des pays du Maghreb. Ils ont moins de 18 ans et se trouvent en dehors de leur pays d'origine sans parent ou tuteur sur le territoire pour les protéger. Ce sont surtout des garçons qui tentent le voyage en quête d'un Eldorado économique, qui rêvent à un avenir meilleur. Derrière leurs parcours chaotiques et leur isolement, se cachent des récits d’aventure et des imaginaires palpitants.

Paroles d’errance souhaite mémoriser ces parcours, afin d’en laisser trace à travers un recueil écrit, une série de lectures publiques et une création théâtrale. Ce projet puise sa matière dans la rencontre, l’écoute et l’oralité directe. Il ne s’inscrit pas dans l’ordre du documentaire social ou dans celui d’un quelconque misérabilisme dénonciateur. A l’inverse, Il fait le pari du conte d’aventure et du langage poétique en se concentrant essentiellement sur les voyages entrepris par les enfants et le passage entre plusieurs langues. En faisant appel à des comédiens bilingues, passeurs des paroles des enfants, nous espérons traduire leur multi-appartenance culturelle et géographique ainsi que la richesse de leurs histoires nomades.

La scénographie du spectacle final se construira autour d’un décor élémentaire modulable, pensé à partir d’objets et de vêtements qui ont accompagnés les traversées de chaque enfant. Ce spectacle sera ponctué de musiques, chants ou comptines extraites de leurs mémoires de voyage.

Notre méthodologie, inspirée directement de la démarche ethnographie, se base sur la prise en compte de la parole des mineurs étrangers dans une visée créative. Elle nécessite l’adhésion des enfants et des acteurs sociaux concernés. Le spectacle proposé est une création poétique qui ne s’inscrit pas dans une optique de témoignages, et requiert donc, à partir des récits de voyage enregistrés, une phase de réecriture dramaturgique.

Afin de mesurer l’évolution du projet, un outil d’évaluatif est mis en place à chaque phase :

- Le recueil des récits de voyages : après avoir enregistré et retranscrit les récits des enfants, une synthèse et une réécriture seront opérées afin de donner lieu à la rédaction d’un recueil destiné aux coproducteurs, mais aussi aux institutions partenaires.

- Les lectures publiques : En plus du fait de porter et de redonner la "parole" aux enfants interrogés, elles seront l’occasion d’un premier contact avec un public, ce qui permettra d’évaluer la pertinence et la nécessité d’une création théâtrale et de sa diffusion plus large.

- Le spectacle : Agir sur les représentations. Il permettra de sortir de la sphère strictement sociale et de ses acteurs, afin de donner à voir et à entendre à un public plus large les récits des enfants, et ainsi d’opérer un élargissement des représentations sur cette population généralement stigmatisée et souvent assimilée à la délinquance et à la notion de danger.


L'AGENDA

PHASE 1 - Septembre 2005 à janvier 2005 - Le recueil :

- Recueil d’une quinzaine de récits de vie de mineurs étrangers (prise de contact, enregistrement, retranscription).
- Recherche de coproducteurs, établissement d’une stratégie de diffusion des lectures et du spectacle.

PHASE 2 - Janvier à mars 2006 - l’élaboration et l’écriture :

- Traitement des données recueillies et écriture du spectacle (mise en forme des textes et dialogues, dramaturgie, scénographie).
- Rendu d’un recueil écrit rassemblant les récits de voyage récoltés destiné aux principaux coproducteurs et partenaires.
- Organisation d’une première programmation dans la région marseillaise.

PHASE 3 - Avril à juillet 2006 - la création et les répétitions :

- Répétition des lectures et du spectacle par la Cie LaisseToiFaire à Marseille.
- Première série de lectures publiques.

PHASE 4 - saison 2006- 2007 - la diffusion :

- Seconde série de lectures publiques dans différentes structures (foyers, collèges, universités, bibliothèques, associations et institutions) intéressées par la problématique des enfants errants.
- Tournée du spectacle Paroles d’errance dans différents théâtres de la région marseillaise et festivals nationaux.

• 25 mars 2006 : Lecture publique à Martigues.
• 5 et 6 mai 2006 : Lecture publique au Yukik à Marseille.
• 16 et 17 juin 2006 : Lecture publique à La Cie de la Cité à Marseille.
• Novembre 2006 : Sortie du livre "Paroles d'errance".
• 24 et 25 novembre 2006 à 20h30 : Spectacle à La Distillerie  22 Rue Louis Blanc 13400 Aubagne.
• 14 au 16 décembre 2006 : Spectacle au Daki Ling 451 Rue d'Aubagne 13001 Marseille.
• 16 mars 2007 à 20h15 : mise en espace de Paroles d'Errance dans le cadre du Printemps des Poètes à l'Espace A Vendre 17 Rue Smolett 06300 Nice.
• 21 mars 2007 à 19h
: Lecture par Marine Vassort et Béatrice Courcoul, suivie d’un débat avec Florimond Guimard, du Réseau Education Sans Frontières sur la question des mineurs étrangers en France à la Librairie Païdos, 54 Cours Julien 13006 Marseille.
• 23 juin 2007 à 15h
: Lecture de PAROLES D’ERRANCE par Marine Vassort et Jacqueline Cerv, chanteuse, avec la Compagnie Papyrus lors de la fête du Panier à la Bibliothèque du Panier, Place du Refuge à Marseille.
• 9 et 11 octobre 2007 : Lecture par Marine Vassort lors du colloque international "La migration des mineurs non accompagnés en Europe : les contextes d’origine, les routes migratoires, les systèmes d’accueil" organisé par MIGRINTER à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société (Poitiers).
Mardi 9 octobre à 18h lecture en ouverture du colloque
Jeudi 11 octobre de 10h15 à 11h15, lecture et rencontre-débat avec une classe de lycéens.
www.mshs.univ-poitiers.fr/migrinter

LES CONTACTS

Cie LaisseToiFaire
Porteur du projet : Marine Vassort
144 rue Horace Bertin
13005 Marseille
T. 04 91 85 22 07
M. 06 63 36 14 05
marinevassort@gmail.com


Reflet d'une mémoire
Sous les yeux de Picasso : filles d'ici et de là-bas
Marseille - Naples
Femmes d'ici ou de là-bas
Marseille nous appartient
Paroles d'Errance
Sidi Aïch sur Durance
Les Traversées
Blouses de Marseille
Regards d'adolescents sur la Shoah

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales