Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Rap et  hip-hop : parcours d’artistes - 5.1 Ko

Projets 2007

AUX DEUX RIVES - Vallauris [ Audiovisuel - Spectacle vivant ]

Rap et hip-hop : parcours d’artistes

L'AUTEUR

L’association culturelle AUX DEUX RIVES de Vallauris, spécialisée depuis 6 ans dans la création et la diffusion de productions multiculturelles, se propose de monter, de réaliser et de diffuser un projet artistique contemporain multidimensionnel sur le thème des parcours d’artistes de Rap et de Hip-Hop d’origine maghrébine et cap-verdienne, en relation avec la mémoire sensible, familiale et sociale à Vallauris et les questions de la multiculturalité.

Les personnes ressources seront au total quatorze, appartenant à différentes sphères de l’art Hip-Hop :
- les deux rappeurs confirmés de Vallauris : SAM, et RAZI. Sam Bendimerad sera aussi le médiateur du recueil de matériaux puisqu’il réalisera les entretiens et accompagnera la vidéaste, Christèle Blanc sur le terrain,
- sept jeunes rappeurs (de 16 à 20 ans, 4 garçons et 3 filles) issus de l’atelier de Rap et devenus artistes eux-mêmes : PATRICK LOPES, AHMED DRIDI (nom d’artiste : Bacho), ADNANE OUISSI (nom d’artiste : Calibre), THIERRY MENDES (nom d’artiste : Giant Koukou), LOUISA CABRAL, SIHAM IZIR, NESRINE BOUZRARA,
- trois grapheurs : DEVIL et FAZER (qui ont déjà réalisé une exposition dans nos locaux) et KAM,
- deux danseurs de break dance : WILSON CABRAL et DJAWED, du groupe Kamikaze.
Ces artistes résident tous à Vallauris. Pour la plupart, ils sont ou ont été habitants de la cité de la Zaïne ou de la vieille ville, et ont des statuts familiaux et sociaux divers. Leurs familles viennent d’Algérie, de Tunisie ou du Cap-Vert et se sont installées à Vallauris à diverses périodes, pour divers motifs migratoires. Ils se considèrent tous comme français et ont pour la plupart une double nationalité.

La structure porteuse, l’association AUX DEUX RIVES, assurera la direction, la coordination, la logistique, la finalisation, la production et la diffusion du projet en étroite collaboration
- avec les deux créateurs invités : MOUNSI (écrivain) et SAM BENDIMERAD (rappeur professionnel),
- avec l’équipe artistique : MARIE VIROLLE (anthropologue), CHRISTELE BLANC (photographe, vidéaste), DIANA AMAYA (animatrice de Rap), JEANNE WALLET (plasticienne).

MARIE VIROLLE (anthropologue culturelle au CNRS, écrivain, éditrice et entrepreneur de spectacle, présidente de l’association Aux deux Rives) assurera la direction générale du projet et la direction artistique avec JEANNE WALLET (coordinatrice et animatrice culturelle professionnelle, plasticienne, et permanente de l’association.


L'OEUVRE

Une certaine effervescence artistique a fait de Vallauris un pôle de la culture urbaine dans le département, à tel point que s’y envisage la création d’un festival régulier de hip-hop. Si la culture urbaine commence donc à conquérir localement une reconnaissance sociale, donnant une voix aux quartiers populaires et aux jeunes issus de ces quartiers, il nous semble qu’il manque à ce mouvement une réflexion sur lui-même, sur ses thématiques, sur son enracinement identitaire et pluriculturel.

La démarche, pour se nourrir et rester proche du vécu et du sensible — dimensions essentielles de l’esprit dans lequel elle est réalisée —, partira de matériaux vivants recueillis auprès des artistes par caméra video : entretiens, portraits, récits de vie, extraits de concerts, performances graphiques, lieux de vie et de création.
Elle aboutira à trois produits culturels spécifiques, en interaction et en synergie : un film-video, un ouvrage et un événement festif.

1 > La démarche préparatoire et la collecte-enquête

Les artistes de Hip-Hop seront sollicités pendant les entretiens et portraits autour des thèmes suivants :
- le parcours personnel vers le Hip-Hop et ses motivations,
- l’importance du multiculturel dans leur art (thématiques, linguistiques ou autres),
- les souvenirs familiaux de la migration, de l’installation à Vallauris et les traces dans les chansons,
- les sensations procurées par les allers-retours au pays d’origine et les conséquences sur leur création,
- leurs éventuelles difficultés d’insertion, dans le quotidien, dans leur art : leurs causes et leurs conséquences,
- comment est perçue leur activité artistique dans le milieu familial,
- les relations filles/garçons dans la tradition familiale, dans la vie quotidienne, dans le Hip-Hop.

Il s’agira de susciter et de produire un certain nombre de matériaux de base qui serviront à l’élaboration des produits artistiques. Ces matériaux seront :
- des paroles vivantes (témoignages, courts récits, réactions, portraits) recueillies au cours de rencontres et d’entretiens filmés et enregistrés,
- des documents filmés sur les performances artistiques,
- des lieux de création et de partage artistique filmés (studio d’enregistrement Dhefprod de Vallauris ; ateliers de Rap du Moulin, lieux de tags et graphs collectifs (chemin Saint-Bernard, murs de La Zaïne) ces visites, avec des artistes, peuvent être aussi, bien sûr, sources de paroles et d’anamnèse.

Ces matériaux de base seront recueillis et intégralement fixés par enregistrement sonore, film-vidéo et photos.
L’ensemble des entretiens, rencontres et parcours se feront en présence d’un médiateur (Sam Bendimerad), et de la vidéaste-photographe (Christèle Blanc), assistée de Diana Amaya, animatrice de Rap. Il faut veiller à garder pour la collecte des paroles vives une structure légère qui permette la spontanéité et l’intimité de l’expression des artistes.

2 > La ré-élaboration des matériaux

Les rushs filmés, les bandes sonores et les photos serviront de matière première à l’élaboration finale des produits artistiques. Ils seront visionnés une fois in extenso par les artistes-ressources et par toute l’équipe de création. La collaboration avec les artistes-ressources pourra se poursuivre s’ils le souhaitent dans la phase de ré-élaboration et de création.
La vidéaste poursuivra le travail de la collecte par une sélection de séquences, le montage et le mixage sur ordinateur. L’image des jeunes artistes restant leur propriété, ils pourront de bout en bout exercer un droit de contrôle sur cette image, et seront donc invités à rester en proximité du travail de montage de la vidéaste.
Le film video résultant comportera aussi des commentaires, élaborés à partir des textes poétiques des jeunes artistes et des productions graphiques par deux créateurs extérieurs au mouvement, mais en empathie avec lui : Mounsi, écrivain d’origine maghrébine (voir fiche créateur), et Marie Virolle, anthropologue culturelle, auteur d’ouvrages et d’articles sur la chanson Rap et la chanson Raï.

3 > Les produits artistiques

Ces matériaux seront fixés, puis ré-élaborés, pour aboutir à trois productions artistiques complémentaires et en interaction : un film video et un ouvrage pour laisser trace à diffuser, et un événement festif pour le partage immédiat.

• Un film documentaire de 52 mn, réalisé parmi et avec les artistes Rap et Hip-Hop de Vallauris. Reprenant les temps forts des entretiens et paroles vives, montrant certains lieux de vie et de création et certaines séquences créatives, ce film restera au plus proche de la moisson des matériaux fournis par les jeunes artistes-ressources. Leur image, leur parole et leurs lieux y seront le moins possible ré-interprêtés.
Une sélection de photos — extraites du film ou prises à part par Christelle Blanc — complèteront le travail visuel. Elles seront utilisées pour le matériel de communication autour des produits, mais aussi pour des expositions, plus ou moins éphémères, lors des événements de la diffusion.

Un ouvrage de 150 pages environ avec une dizaine d’illustrations, restituera l’aventure, sous la forme d’un recueil des textes des chansons de Rap produites par les artistes de Vallauris, illustré de photos de graphs et tags, introduit par Mounsi (carnets de bord inspirés par les souvenirs, les images, les situations de vie et les imaginaires des jeunes artistes-ressources, ainsi que par l’expérience globale de la création) et préfacé par Marie Virolle (thématiques socio-culturelles). Mounsi (Mohand Mounsi) est un auteur issu des migrations, porteur lui-même d’un itinéraire de forte mixité culturelle, écrivain, dramaturge, auteur-compositeur d’origine algérienne, il a notamment publié quatre romans (Éditions Stock et Editions de l’Aube) abordant les questions d’appartenances multiples.
Un éditeur national, spécialisé dans la littérature multiculturelle (Marsa éditions, Paris), est intéressé par le projet et est prêt à publier l’ouvrage.

L’événement festif sera une longue soirée publique où sera projeté le film, présenté l’ouvrage, où les artistes se produiront sur scène et où une exposition "graphs et tags" sera inaugurée. Cet événement, qui servira en premier lieu au lancement de la diffusion du film et de l’ouvrage peut être lui-même reproduit et diffusé.


LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

Le projet "Rap et Hip-Hop : parcours d’artistes" voudrait combler ce vide en permettant aux jeunes (et moins jeunes) artistes de ce mouvement culturel local de présenter au public (et de se donner à eux-mêmes) une histoire, liée à leurs parcours, au parcours de leurs familles, à leur mémoire de double appartenance, à leurs identités plurielles.

Ce projet a pour but de mieux connaître et de donner à partager artistiquement la mémoire et les images sensibles qui habitent ces artistes issus de culture maghrébine ou cap-verdienne, vivant leur citoyenneté française et leur création dans une appartenance et un partage multiculturels.

L’objectif du projet est de valoriser des trajectoires de vie et des patrimoines intérieurs faits de migrance et de multiples ancrages et références. Pour ce faire, il s’agit d’ouvrir la réflexion, par les arts contemporains (vidéo et photo, écriture, musique), sur le multiple, le mixte, le métissage, les sensibilités et images croisées produites par la mémoire familiale et les expériences vécues, et d’éla rgir cette micro-histoire, individuelle et collective, vers l’universel, en la rattachant notamment au mouvement international du Rap et du Hip-Hop.


L'AGENDA

• Septembre 2009 : Edition de l'ouvrage et du DVD.


LES CONTACTS

AUX DEUX RIVES
Siège social :
241 chemin des Petits Brusquets
06220 Vallauris

Lieu d’activité :
Le Vieux Moulin à Huile
1 vieux chemin de Biot
06220 Vallauris
T./F. 04 93 64 68 53
http://lecafedumoulin.free.fr
www.myspace.com/lecafedumoulin

Présidente : Marie Virolle


Trajectoires d'habitat, parcours de chibanis
Nous les caraques, romanos, bohémiens, manouches, gitans
Rap et  hip-hop : parcours d’artistes
Rendez-nous la Loubière
Rêves de Brûleuses
Du Mékong à la Méditerranée
Parcours de femmes
Route Impériale n°8, Arenc, mémoires et devenir
Témoignages d'anciens travailleurs
À l'insue

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales