Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

RSS

Actualité IPM

LES BANCS PUBLICS

Mercredi 15 (19h30) et jeudi 16 (20h30) octobre 2014
Représentations
Kara', une épopée comorienne
Cartonnerie - Friche La Belle de Mai (Marseille - 13)

 

© Didier Nadeau

 

Sur ces terres entre Madagascar et la corne de l’Afrique de l’Est, un pan de l’histoire coloniale française.

Dans un verbe joueur qui traduit les paraboles et métaphores des langues africaines, les sultans batailleurs s’affrontent aux confins d’un monde déchiré à la fin du 19e.

Kara’, figure légendaire de l’archipel des Comores, donne chair à un passé oublié, aux guerres que nous n’avons pas connues, dans une tradition qui pourrait être commune à tous, celle de l’épopée. Les acteurs africains et européens traversent cette épopée avec des jeunes femmes marseillaises, un chœur de Deba, tradition héritée du soufisme.

Le texte de Salim Hatubou, auteur et conteur franco-comorien, s’est appuyé sur la collecte de la mémoire orale réalisée par l’anthropologue comorien Damir Ben Ali. Très librement adapté par Julie Kretzschmar, le texte s’affranchit de toute forme de reconstitution et le spectacle déplace les repères historiques et les motifs traditionnels.

Dans un passé légendaire, un récit pour accompagner nos défaites contemporaines.

 

mise en scène Julie Kretzschmar
texte Salim Hatubou & Damir Ben Ali
adaptation Julie Kretzschmar
production Estelle Renavant
collaboration à la mise en scène Sharmila Naudou
chorégraphe associé Lucas Manganelli
avec Soumette Said Ahmed, François Moïse Bamba, Marion Bottollier et Aurélien Arnoux (musicien)
et, à Marseille, avec Charifa Abasse, Roufianti Abdou, Dhahabia Ahamada, Fatima Ahamada, Toilihati Ahmed, Zarianti Ali, Rahimina Assani, Adidja Assani, Sayati Ibrahim, Zalafa Ibrahim, Maissara Haïdar, Djanati Mogne, Saandati Mpidoihoma, Sany Said, Tsimicapa Amina Said, Zanibou Said et Kassim Oumouri (chœur de deba de l'association Twamaya)
scénographie Claudine Bertomeu
création lumière Camille Mauplot
confection des costumes Mireille Maille et les élèves du CAP métiers de la mode du lycée Jean Baptiste Brochier

Production : L'Orpheline est une épine dans le pied

Pour la création en 2013 :
Coproducteurs : Marseille Provence 2013, Planète Emergences et Les Bancs Publics.
Avec le soutien de l'Institut Français - Région PACA, du Conseil Général des Bouches-du-Rhône - Bibliothèque départementale / dispositif résidence d'auteur, de l'Ambassade de France à Moroni (Union des Comores), de la DRJSCS et de la DRAC PACA dans le cadre du dispositif Identités Parcours & Mémoire.
La Cie l'Orpheline a reçu le soutien de la DRAC PACA, du FEAC, de la DAC de Mayotte et, pour l'aide à la résidence, de la Friche Belle de Mai et du Théâtre Gyptis.

Pour la reprise en 2014 :
La Cie l'Orpheline a reçu le soutien de la DRAC PACA, de la DRJSCS, du Fond d'Aide aux Echanges Artistiques et Culturels de l'Outre-Mer, de l'Institut Français, de la Région PACA, du Conseil général des bouches du Rhône, de la Ville de Marseille, de la DAC de la Préfecture de Mayotte, de l'Ambassade de France auprès de l'Union des Comores et d'Air Austral.

Accueils en résidence: la Friche belle de Mai, Centre départemental de créations en résidence/CG13 et l'Alliance franco-comorienne de Moroni.

> 12 € / réduit 8 € (- de 25 ans, étudiants, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA et du minimum vieillesse).
> Cartonnerie - Friche La Belle de Mai - 41 Rue Jobin / 12 Rue François Simon - 13003 Marseille
> Durée : 1h30
> Réservation

> Les Bancs Publics ont été soutenu pour ce projet par IPM2012.


Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales