Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

RSS

Actualité IPM

LES BANCS PUBLICS

Jeudi 13 et Vendredi 14 Juin 2013 - 21h
Représentations
Kara', une épopée comorienne
Parc du Grand Séminaire (Marseille - 13)

Kara

Dans les mots d’une langue qui traduit et transpose les paraboles et métaphores des langues africaines, Kara’ donne chair et souffle aux affrontements sanglants et policés entre deux sultans dans l'archipel des Comores de la fin du 19e. Sur ces terres entre Madagascar et la corne de l’Afrique de l’Est se joue une part de l’histoire coloniale française. Une épopée qui retrouve dans une Histoire et un passé légendaire, un récit pour accompagner les fragilités de notre présent.

Le texte, librement adapté par la metteur en scène Julie Kretzschmar, est le fruit d’un travail littéraire multiple porté par Salim Hatubou, auteur et conteur franco-comorien, qui a associé la collecte de la mémoire orale de l'archipel réalisée parDamir Ben Ali, anthropologue.

Avec une équipe professionnelle internationale (Comores, France et Burkina Faso) et une quinzaine d’amateurs qui pratiquent une danse héritée du soufisme, le deba, Kara’ donne chair à un passé oublié, et néanmoins vivant, oral dans une tradition qui pourrait nous être commune à tous, celle de l’épopée.

© Didier Nadeau

mise en scène
Julie Kretzschmar
texte

Salim Hatubou & Damir Ben Ali
adaptation
Julie Kretzschmar
production
Estelle Renavant
collaboration à la mise en scène
Sharmila Naudou
chorégraphe associé
Lucas Manganelli
avec
Soumette Said Ahmed, François Moïse Bamba, Marion Bottollier et Aurélien Arnoux (musicien)
et
Charifa Abasse, Roufianti Abdou, Dhahabia Ahamada, Fatima Ahamada, Toilihati Ahmed, Zarianti Ali, Rahimina Assani, Adidja Assani, Sayati Ibrahim, Zalafa Ibrahim, Maissara Haïdar, Djanati Mogne, Saandati Mpidoihoma, Sany Said, Tsimicapa Amina Said, Zanibou Said et Kassim Oumouri (chœur de deba de l'association Twamaya)
scénographie
Claudine Bertomeu
création lumière
Camille Mauplot
costumes
Rahamata Madjoine
et les élèves du CAP métiers de la mode du lycée Jean Baptiste Brochier
régie générale
Olivier Férapie

production
L'Orpheline est une épine dans le pied et Les Bancs Publics.
coproducteurs
Marseille Provence 2013 et Planète Emergences.
Avec le soutien
DRAC PACA, Fonds d'Aides aux Echanges Artistiques et Culturels de l'outre-mer, DAC de Mayotte, Ambassade de France à Moroni (Union des Comores), Institut Français/Région PACA, Conseil Général des Bouches-du-Rhône, dispositif Identités Parcours & Mémoire (DRJSCS/DRAC).
Accueils en résidence : Alliance franco-comorienne de Moroni, la Friche Belle de Mai et le théâtre Gyptis. 

> entrée libre sur réservation au 04 91 64 60 00
> Parc du Grand Séminaire - 72 Rue Paul Coxe - 13014 Marseille
> Allez-y avec le dipositif spécial de navettes (RTM / MP2013 / Planète Emergences)

> Les Bancs Publics ont été soutenu pour ce projet par IPM2012.


Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales