Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

RSS

Actualité IPM

CENTRE SOCIAL FRAIS VALLON

DU 20.01 au 25.02.2012
EXPOSITION "ON PEUT REVER"
VINCENT PERROTTET
à LA TRAVERSE / LES ATELIERS DE L'IMAGE

28-38 Rue Henri Tasso (entre le Quai du Port et la Place de Lenche)
13002 Marseille - 04 91 90 46 76 - www.ateliers-image.fr - www.vincentperrottet.com
Ouvert du mardi au samedi de 15h à 19h, sur rdv pour les groupes.
Exposition réalisée en partenariat avec le Centre Social de Frais Vallon
dans le cadre d’une résidence de création de Vincent Perrottet dans la Cité de Frais Vallon.

Vernissage le vendredi 20 janvier à 18h30 à La Traverse
Vernissage le vendredi 27 janvier à 18h au Centre Social de Frais Vallon

Si vous êtes à Marseille
ou simplement si vous décidez d'y venir
Si vous avez un moment
Si vous vous promenez du côté du Vieux-Port
Si vous avez envie de rencontrer des gens
Si vous aimez voir des images de gens
Si vous voulez vous laisser regarder par des images
interpeller par des questions, des textes de gens des quartiers comme Frais-Vallon
Allez donc à la galerie LA TRAVERSE 

Vincent Perrottet est connu et reconnu pour la force, la rigueur et la beauté visuelle et émotive de ses créations graphiques.Les mots, comme la photographie, servent de matériaux de base à un travail qui s’inscrit, par sa diffusion, comme un commentaire sur le monde tel qu’il va. La résidence à Frais Vallon lui a donné le temps de rencontrer et d’écouter les habitants de la cité, pour ensuite concevoir un travail graphique.
Nous souhaitions que le travail de Vincent Perrottet interroge l’espace d’habitation de la cité Frais Vallon sous l’angle du rôle social qu’il incarne : quels espaces pour la vie dans quels espaces de ville ? Comment se penser et agir en tant que citoyen quand l’espace quotidien est éprouvé comme un obstacle dans une trajectoire de vie individuelle ? Ces oeuvres vont aborder, dans la continuité du travail de l’artiste, le point d’articulation entre une réalité individuelle souvent éprouvée comme pénible et le désir de prendre part au collectif.
Elles souhaitent pointer l’endroit où les histoires individuelles deviennent partie prenante de la mémoire collective.

 


Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales